Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
L’inconscience
--> Les années dangereuses. La génération née avec le clavier. Parfois, pas si inconsciente que ça !

Les gens parlent beaucoup et écrivent beaucoup. Dans le foisonnement médiatique de notre époque, nous trouvons d’un côté les professionnels, avec leur presse quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, le monde littéraire avec ses écrivains, ses gens de lettres qu’on appelle parfois “les gens qui savent” ou encore “les intellectuels”. Et puis d’un autre côté pour ne pas dire à l’opposé, il y a les autres, c’est à dire nous, parce que nous aussi nous existons ! Nous aussi nous parlons, nous écrivons. Nous ne sommes pas sous la pression parce que la gloire ne nous intéresse pas, même s’il y a parmi nous ceux qui voudraient et qui n’y arrivent pas. Nous sommes les indifférents de ce système dans lequel nous nous mouvons malgré tout afin de pouvoir nous exprimer lorsque la nécessité nous y pousse. N’est-ce pas ? “Il faut vivre avec son temps” est devenu un slogan des plus traditionnel, et qu’une mémé ou qu’un papi découvre le clavier ne nous surprend plus ! Bien plus surprenant, pour ma part, est le formidable chamboulement de la société qu’engendre une jeune génération née précisément avec le clavier !

Ils ont 15, 16, 17 ans... 20... Ils ont surtout leur propre vie à raconter : leur propre vie qui commence ! A travers leurs notes quotidiennes souvent écrites sous la forme d’un journal, certains lecteurs n’y voient que des feuilletons à l’eau de rose et qui se ressemblent tous. Mais ce n’est pas vrai ! Aucun ne se ressemble ! Autant chaque être humain est différent, autant chaque journal est différent ! C’est peut-être cela la grandeur d’internet : offrir à chacun et chacune un support pour s’exprimer... Quant à savoir où nous ménera cette évolution, c’est écrit dans les étoiles ! Comptez les habitants de la planète, quand tout le monde pourra s’exprimer sur un blog, est-ce que le monde changera ? Est-ce que l’être derrière son écran changera lui aussi ?

“Changer”, je veux dire “changer en bien” et non “changer en mal”, c’est évident ! Or, que se passe-t-il dans notre monde ? (pour le cas, il y a de quoi lire sur les déboires de notre pauvre planète). Le moins que l’on puisse dire est que les hommes qui l’habitent ne changent guère (je veux dire “en bien”), car si les hommes changeaient en bien, notre planète irait sûrement mieux !
Il reste le rêve, la foi... Il reste aussi toutes sortes d’échapatoires... Le principal échapatoire pour une société laïque est l’amour, et l’amour sous toutes ses formes... et même l’amour qui n’est plus l’amour ! C’est à dire que tout échapatoire est le bienvenu pourvu qu’il soulage l’atroce solitude éprouvée au fond du coeur. Voilà. Que ce soit bien ou mal, on s’en fout !

En général, à 15, 16, 17... 20 ans, la vie commence de la sorte. Ce sont des années dangereuses parce que trop souvent menées dans l’inconscience. Ce sont aussi des années de confrontation, d’affrontement, de luttes, et de recherche qui demandent une très grande ressource d’énergie. Ça réussit, ça réussit moins, ou ça ne réussit pas du tout. Pas seulement en notes ou en diplômes ! Réussir sa vie ne signifie pas forcément réussir ses études ! Je connais un jeune bardé de diplômes qui a eu un accident de voiture avec sa petite amie (toute petite amie car elle n’avait que 15 ans), celle-ci est décédée dans l’accident. A-t-il réussi sa vie ? Peut-il encore réussir sa vie ? Il lui reste une chance puisqu’il vit encore, mais pour la fille non. Cette fille, était-elle prête à mourir à 15 ans ?

Vous voyez, il y a différents genres de questions que l’on peut se poser. L’inconscience nous empêche de nous poser les vraies questions. Ce n’est pas un reproche parce que chaque chose a son temps, et rien n’est plus pire que d’être privé de son enfance ou de sa jeunesse. Il y a un temps ou l’âge adulte arrive, et je crois qu’il faut le laisser venir tranquillement sans le provoquer. Si c’est le cas, il y a des heurts... N’est-ce pas les papas ! N’est-ce pas les redresseurs de torts ! N’est-ce pas Messieurs les professeurs !... A la maison, pour ceux qui ont la chance d’avoir une famille, comme il n’y a ni papas modèles, ni enfants modèles, le mieux à faire n’est-il pas de s’accepter l’un et l’autre avec ses défauts et de se réconcilier en se réjouissant des qualités de l’autre ? Les qualités de l’autre, on peut bien apprendre à les voir, même si c’est tout un programme !

J’en reviens au changement. Dans sa chanson “Me voilà seul”, Charles Aznavour avoue que “Changer c’est pas toujours facile”. Nous en savons quelque chose, car tous, nous faisons l’expérience qu’il est plus facile de changer en mal que de changer en bien. La nature humaine en nous, qui fait corps avec nous, semble extrêmement rebelle et austère à tout changement. Elle accepte plus ou moins d’être domptée. Quelquefois pas du tout, hélas ! Mais lorsque cela arrive, qu’une exception surgit et réussit à s’extirper de la masse, à se démarquer, alors c’est comme un lever de soleil ! Alors c’est un véritable encouragement à croire à la vie, à croire en l’avenir et en la jeunesse ! Vous en verrez de ces jeunes qui écrivent dans leur blog de ces choses à la fois simples et extraordinaires, comme par exemple inconscience qui écrit : “Le pardon fait son chemin en moi... je sais que ça arrivera un jour, je ne suis pas quelqu'un d'haineux je préfère aimer...” Il y avait longtemps que je n’avais pas lu une phrase aussi belle !

Ecrit par alberto, le Dimanche 22 Juillet 2007, 09:14 dans la rubrique Actualités.

Commentaires :

inconsciente
22-07-07 à 11:39

Je suis touchée par ce que tu dis à mon propos, et touchée que tu me cites :)

Moi mon adolescence on me l'a un peu volée, mais bon maintenant je l'accepte
et tout ce que tu dis là j'en suis déjà consciente...
Pas si inconsciente l'inconsciente !

merci en tout cas

 
alberto
22-07-07 à 12:12

Re:

C'est moi qui te remercie !
Soigne bien ton petit prince (je me demande toujours si prince s'écrit avec une majuscule ou pas) !
Mille bonnes pensées à toi !

 
inconsciente
22-07-07 à 12:13

Re:

ça dépend.. des fois je l'écris Prince et des fois prince, alors comme tu veux !!

merci !

 
alberto
22-07-07 à 12:19

Re:

ben alors c'est pas clair... revoir Saint Ex.

 
inconsciente
22-07-07 à 12:20

Re:

Oui bonne idée, je vais m'y remettre
cela fait trop longtemps que je n'ai pas relu ce petit bijou


 
alberto
22-07-07 à 12:30

Re:

Bonne lecture !
Je me demande si tu vas apporter des bonbons (pour les deux enfants)... 

 
inconsciente
22-07-07 à 12:32

Re:

trop marrant... je me demandais justement si j'allais leur apporter un cadeau ou quoi..
mais en fait on va juste boire un verre..
donc si un jour il m'invite chez lui à dîner, là je leur offrirai quelque chose
mais là je crois que ce serait un peu.. déplacé..
enfin je ne sais pas mais je ne le sens pas trop
je me réfère beaucoup à mon intuition ^^

 
alberto
22-07-07 à 12:37

Re:

Tu as raison.

 
alberto
22-07-07 à 12:43

Re:

suspens dans l'air !!

 
inconsciente
22-07-07 à 13:04

Re:

oui....
j'attends qu'il me fasse signe maintenant !

 
alberto
22-07-07 à 13:17

Re:

donc ton portable est toujours ouvert ! (moi qui n'en ai pas !)
ah cette aventure apporte du piquant dans ta vie ! Et dans ce feuilleton, tout le monde se demande ce qui peut bien arriver, ce que ce papa veut de toi !

 
inconsciente
22-07-07 à 13:19

Re:

oui toujours !

et ma boîte mail en perpétuelle actualisation ! ^^

on verra bien..

 
alberto
22-07-07 à 13:24

Re:

si tu n'étais pas inconciente tu serais aventureuse !

 
inconsciente
22-07-07 à 13:25

Re:

:D
je peux être les deux !

 
alberto
22-07-07 à 13:29

Re:

je m'en doutais. Florence Arthaux !

 
inconsciente
22-07-07 à 13:31

Re:

c'est pas plutôt Florence Arthaud ?
En tout cas la comparaison me plait beaucoup !
Je prends ça comme un compliment !

 
alberto
22-07-07 à 13:41

Re:

Oui.
mais tu partirais pas comme ça en solitaire !

 
inconsciente
22-07-07 à 13:42

Re:

non j'emmènerai mon prince avec moi :p !

 
alberto
22-07-07 à 14:03

Re:

ok pour p.
car tu aurais un vrai problème si P voulait t'emmener !
mais il ne faut pas anticiper...

 
inconsciente
22-07-07 à 14:45

Re:

avant de le mener en bateau j'attendrai d'avoir pris un verre avec et ses niños ;)

 
alberto
22-07-07 à 14:50

Re:

eh oui le pauvre... quoique... il cherche peut-être une nurse !


 
inconsciente
22-07-07 à 14:52

Re:

j'espère pas...
mais franchement je pense pas
ses enfants il les voit pas souvent alors il va pas les refiler à quelqu'un le peu de temps qu'il les a
c'est pas le genre

 
alberto
22-07-07 à 16:24

Re:

C'est donc quelqu'un qui souffre.

 
inconsciente
22-07-07 à 16:27

Re:

Oui.
Et quelqu'un qui aime aussi je crois

 
alberto
22-07-07 à 16:30

Re:

qui a besoin d'amour. (Est-il séparé, divorcé ?)

 
inconsciente
22-07-07 à 16:30

Re:

oui voilà !
et ça tombe bien, j'en ai des tonnes à donner
et j'ai particulièrement envie qu'il soit mon destinataire particulier et privilégié !

 
alberto
22-07-07 à 16:34

Re:

pourquoi ?

 
inconsciente
22-07-07 à 16:34

Re:

parce que c'est lui que j'aime

 
alberto
22-07-07 à 16:37

Re:

tu as quel âge ?

 
inconsciente
22-07-07 à 16:38

Re:

tu me donnerais quel âge ?
(promis après je te donnerai le vrai)

 
alberto
22-07-07 à 16:46

Re:

mars a sonné... Elle venait juste d'avoir 18 ans...
(y'a la photo aussi )

 
inconsciente
22-07-07 à 16:54

Re:

j'ai eu 17 ans en mars

 
inconsciente
22-07-07 à 16:53

Re:

je n'avais pas vu la suite de ton commentaire.
il est sur le point d'être divorcé.
en fait il est en plein divorce.

 
alberto
22-07-07 à 17:06

Re:

et en pleine souffrance, lui et les enfants. Le divorce est un déchirement terrible.
Qu'il accepte de te rencontrer m'étonne encore... Mais c'est peut-être un signe de son désarroi.
Tu devrais être prudente face à tes attentes et face à ces deux pauvres gosses.

 
inconsciente
22-07-07 à 17:27

Re:

oui je sais...
mais je crois qu'il a compris que je ne lui ferais pas de mal
avec tout ce que je lui ai écrit déjà

 
alberto
22-07-07 à 17:46

Re:

Chère Marie, je viens de lire ton dernier commentaire sur ton blog, où il est question du "gros con" (c'est la vie). Et là, j'avais peur que mon dernier com te refroidisse.
Tout ceux qui ont des chagrins d'amour n'ont jamais eu l'impression de s'avoir fait du mal. Tu comprends ce que je veux dire.
Tu as 17 ans ! En effet c'est l'âge où l'amour commence à bien occuper l'être... Je te trouve très humaine, très attachante de caractère. Celui qui ne t'apprécie pas, oui, c'est vraiment un "gros con" !
Bonne soirée !


 
inconsciente
22-07-07 à 20:02

Re:

c'est gentil !
j'ai l'impression que l'amour que je ressens actuellement pour le prince
est très différent des autres amours que j'ai pu éprouver avant
surtout un bien sûr, durant lequel je me disais que ça durerait toujours, que c'était l'amour de ma vie, que ça ne s'arrêterait jamais...
il parait que dans ma tête j'ai 25 ans, c'est un psy qui m'a dit ça, je ne suis pas sûre que tout ce que disent les psys soient vrai, mais bon...
alors pour la première fois je ne me dis pas toutes ces choses, j'essaye de traiter mes sentiments avec un minimum de raison même si l'amour est difficilement compatible avec la raison (surtout dans mon cas) et je crois que c'est une bonne chose
et c'est ce qui, peut-être, rendra cette relation (qui n'existera peut-être jamais d'ailleurs) plus saine voire durable !

:)

merci pour tout

 
alberto
24-07-07 à 09:50

Une affaire


Avec ses 17 ans, ce qu'inconsciente est en train de vivre avec son Prince est très touchant en plein mois de juillet et ne peut laisser personne indifférent. S'il s'agissait d'un film, les gens sortiraient leur mouchoir, comme dans toutes les histoire simples où l'amour veut être le plus fort. Mais, comme dans toutes les histoires simples où l'amour reste le principal acteur, le spectateur, lui, reste muet, ne sachant trop que dire surtout, lorsqu'il ressent que cet amour s'avère... mais il rejette cette pensée laissant à la réalité le dernier mot.

 


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone