Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Samedi (30/11/19)
Manager, performance, team
--> Dompter l’individualisme quand on n’est pas gagnant
C’était en 2010... (interlude)

A la veille de la Coupe du Monde de Football, les esprits s’échauffent. Mais l’hiver est long, et comme les JO de Vancouver s’annoncent tristes, là-bas au-delà du Rhein, on reprendrait bien un petit coup de Carnaval, pas seulement à Köln ou dans les autres grandes cités, mais dans les cafs les plus retirés des campagnes, histoire de retrouver ses bons esprits quand le corps aura assez exhulté. Quelqu’un d’important le rappelait à la télé : “Pendant le Carnaval, la morale est en vacances“. Eh oui pensez donc, c’est qu’il va falloir encore ramer pour aller jusqu’au mois de juillet lorsque commencera la grand-messe du Mondial 2010 ! On y pense. Cela redonne du courage à certains lorsqu’il faut traverser les conflits sociaux habituels avec un risque de licenciement qui pèse presque sur chaque tête. Mais crise ou pas crise, il faut se débrouiller. Peu à peu tout le monde finit par s’en rendre compte : il n’y a que les puissants qui réussissent, et malheureux les faibles à qui le pain, le toit (et plus) viennent à manquer...

Je me demande d’où ils viennent ceux-là ! Ils n’ont qu’un mot à la bouche, et c’est un mot en anglais (ou anglophone). Ne cherche pas lequel (c’est n’importe lequel). Ce sont des mots à la mode. J’avoue que parfois j’aimerais être un singe rien que pour leur tirer la langue, à tous ceux qui font une religion de ces mots : Manager, performance, team...

Jamais notre époque n’a été aussi individualiste ! Et voici un manager venu directement de la planète Mars qui vient nous motiver afin d’être plus performants en nous mettant d’office au sein d’un team. Un team !!! Un team... oui un team, comme dans une équipe de foot. Une équipe de foot qui va gagner la Coupe du Monde ! Mais si ! Non mon crâne n’est pas bourré. Mon team va gagner ! On va être les plus forts, les plus beaux, les plus riches (et les plus cons). Je crois au Père Noël mais quand même ! A la fin on va se faire licencier parce que notre compétence ne correspond pas tout à fait à l’attente requise... On aura peut-être fait une petite faute (un petit coup de boule donné comme ça en passant, une petite main levée dans l’instinct, mais rien de gravissime). Chez Telecom, ils se suicident !

Je me souviens, j’attendais mon train à la gare de l’Est et pour tuer le temps (je n’avais pas de fusil), je me baladais donc aux alentours. Les pigeons volaient bas. La nuit commençait à tomber et, comme d’habitude, les gens se grouillaient. Personne ne me regardait, sauf les femmes qui faisaient le tapin. Puis, en face de l’église sainte Machin, j’ai remarqué un mendiant. Je me suis approché. Il était appuyé le dos contre le mur et offrait l’apparence d’un homme très fatigué. Avec son béret, son regard fixe mais clair, sa barbe de quelques jours, sa peau brillante couleur bronze sous le soleil couchant, je le trouvai beau cet homme. Je lui souris et lui demandai la permission de le prendre en photo. Il fit oui de la tête.

Lorsqu’on prend quelqu’un en photo, surtout en portrait, on voit réellement la personne parce qu’on la regarde dans les yeux. Il y a ainsi une communication qui se fait uniquement à travers les yeux. Avec cet homme, tout son regard me disait la détresse qu’il traînait. Il n’avait pas besoin de parler pour que je comprenne. Et il ne prononça aucun mot. Sans être un vieillard, il semblait au bout de son existence. Je lui remis une poignée de pièces. Ce fut peut-être son seul bonheur du jour, d’avoir enfin de quoi acheter l’alcool... qui sert à oublier.

Eh oui, si l’on n’est pas gagnant, on est perdant ! La vie n’est vraiment pas drôle ! Pour les réels perdants, c’est une voie facile que celle de l’alcool ou autre élixir permettant d’oublier. Mais bon, heureusement qu’il y a d’autres voies... à la gare de l’Est !
Ecrit par alberto, a 18:15 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (01/11/19)
OTAN en emporte le vent...
--> Pour les chrétiens. Prélude à la guerre d‘Ezéchiel 38, contre Israël


OTAN en emporte le vent...
https://youtu.be/AsInE-86PDc
Jean-Marie M.A Chevrier

"Nous vivons des temps historiques au regard de l'actualité. Prélude à la guerre d‘Ezéchiel 38, contre Israël, Gog et Magog.
Je ne sais pas, dans les mois, les années à venir, mais ce qui est sûr, c'est que ça se fera, ça s'accomplira, parce que toutes les prophéties bibliques doivent s'accomplir. Chacun bien sûr a le droit de penser ce qu'il veut à ce sujet, mais je suis intimement persuadé que cette guerre du Moyen-Orient ne fait que commencer. Nous devons nous préparer, puisque nous verrons, nous assisterons à ce conflit. Nous devons prier pour Israël plus que jamais… intercéder pour nous-mêmes, pour nos familles pour nos enfants et petits enfants.“

Ecrit par alberto, a 00:24 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (08/10/19)
Les politiques nous ont vendus à l'islam ! Nous sommes arrivés a la fin de la fin des temps !
--> écrit le 26 mars 2017
Pour les observateurs des signes des temps (qui ne sont pas nombreux), nous y voilà ! Nous sommes arrivés a la fin de la fin des temps ! Les politiques nous ont vendus à l'islam ! Peut-être qu'après les élections françaises et allemandes, la lumière se fera de plus en plus sur les secrets d'alcôves de nos politiques qui, à coup de traités de ceci, de cela, et au profit de pétrodollards, nous ont assurément cachés des choses depuis bien longtemps (chacun peut faire sa propre recherche). Quand le monde l'apprendra (s'il l'apprend), ce sera trop tard car, en fait, la construction de l'Europe n'est ni plus ni moins que la construction d'un empire avec une capitale, Rome, ville où le premier Traité de Rome a été signé le 25 mars 1957 (1). Soixante ans après, les dirigeants de 27 États de l’Union Européenne se sont à nouveau engagés pour un avenir commun, avec le soutien du pape François, celui-ci soulignant son espérance dans l’avenir de la construction européenne (2). Voilà donc ce à quoi nos politiques s'emploient en s'unissant avec certaines instances religieuses.

Il faut donc se préparer à une marée de caractère islamique. C'est un soir mourant qui se présente à l'Histoire mais qui, au lieu de s'achever dans la défaite, s'achèvera heureusement dans la victoire du grand Dieu souverain qui libère son peuple ! Il l'a fait au début en Egypte à travers des plaies terribles, il va le faire à la fin (il le fait déjà) dans le contexte du monde actuel à travers les signes annoncés par Jésus (3) et décrit dans le livre de l'Apocalypse (les fléaux). Voilà donc "le commencement des douleurs de l'enfantement" dont parlait également le Christ : "Quand les hommes diront: Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont point. " (1 Thessaloniciens 5.3 + Matthieu 24.4-31)

J'avais éprouvé ce malaise qu'est l'oppression de notre société sans Dieu (ce mal-être) il y a déjà un certain nombre d'années (dans les années soixante dix) alors que je n'étais même pas encore chrétien, et ça m'était à cette époque insupportable. J'en avais écrit une chanson : "Le soir mourant" (4). Puis peu de temps après (en 1979), il m'est arrivé une chose extraordinaire : au plein milieu de mon désespoir qui me faisait réellement mal au ventre, Dieu s'est révélé ! Ça a été la surprise de ma vie lorsque j'ai reçu en moi, dans ma pensée, la révélation inébranlable de l'existence de Dieu ! Alors j'ai dévoré la Bible et je suis devenu un nouvel homme, ce que la Bible appelle : une nouvelle créature (5). Comme si j'avais été dans le ventre de Dieu et qu'à travers ma crise douloureuse, il m'ait mis au monde. Dès lors, je suis reparti joyeusement dans une nouvelle vie, une vie avec Christ – et même une vie résolument consacrée à Christ. C'est pourquoi, depuis ma conversion, je parle toujours de Dieu.

La Bible éclaire le croyant sur tous les sujets de société et surtout sur le royaume des cieux. Le non-croyant, lui, n'est pas éclairé, même s'il lit la Bible. Parce que Dieu regarde au coeur et il ne se révèle qu'à celui qui est sincère, qu'à celui qui devient comme un petit enfant humble et simple (6). C'est pourquoi aussi, Jésus a souvent répété à la fin de ses discours : "Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !".

Tout le monde peut comprendre ce que Jésus veut dire en parlant "des douleurs de l'enfantement". Cependant, c'est à ses disciples qu'il explique comment la tristesse (en l'absence de Jésus) se changera en joie (lorsque Jésus reviendra), et comment finalement "les douleurs de l'enfantement" se changeront en joie. Il dit : "La femme, lorsqu'elle enfante, éprouve de la tristesse, parce que son heure est venue ; mais, lorsqu'elle a donné le jour à l'enfant, elle ne se souvient plus de la souffrance, à cause de la joie qu'elle a de ce qu'un homme est né dans le monde." (Jean 16.21)

(1) (le traité instituant la Communauté économique européenne (CEE) qui met en place le marché commun, et le traité instituant la Communauté européenne de l’énergie atomique (CEEA ou Euratom)
(2) Ici le pape devrait souligner l'unique espérance en Christ fondée dans la Bible !
(3) "Une nation s'élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ; il y aura de grands tremblements de terre, et, en divers lieux, des pestes et des famines ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel." (Luc 21.9-11)
(4) Le soir mourant
(5) 2 Corinthiens 5.17
(6) "Je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez et si vous ne devenez comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux." (Matthieu 18.3)


 
Ecrit par alberto, a 08:28 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (14/05/19)
DIX GRANDS PAYS

La Grande Confrontation : Eric Zemmour VS Daniel Cohn-Bendit sur l'Europe
https://youtu.be/qsSLTVLAMUc

Daniel Cohn-Bendit : "Dans 30 ans, il faudra faire partie des 10 grandes puissances économiques du monde".

Un élément essentiel de ce débat, à mon avis, est à 36.33. C'est Daniel Cohn-Bendit qui parle, et ce qu'il va dire ne semble être reçu, ni par Eric Zemmour, ni par David Pujadas, pourtant c'est un élément de base qui montre que Daniel Cohn-Bendit est bien informé de la stratégie politique d'un gouvernement mondial, en fait dans la continuité de Sarkozy, Hollande, et maintenant Macron (ce qui explique dans le fond pourquoi il est proche de Macron). Je souligne cet élément des "10 grands pays" (dix rois) parce qu'il est mentionné dans la Bible dans le cadre des événements des temps de la fin (Daniel 7.24 et Apocalypse 17.12).

36.33 C'est donc Daniel Cohn-Bendit qui parle : "Dans 30 ans, aucun pays européen, aucun état membre, ne fera partie du G7 (créé en 1975), aucun, même pas l'Allemagne… Il n'y aura plus de G7, mais il faudra faire partie des 10 grandes puissances économiques du monde, donc il faut le savoir. Est-ce que nous voulons changer pour être capables justement d'avoir une souveraineté économique, ou est-ce que nous voulons dépendre – parce que nous réduirons nos pays à l'espace national – dépendre des grands ? Voilà la question de l'avenir."

Ecrit par alberto, a 10:17 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (14/03/16)
Noé: la sortie de l'arche, ou, la délivrance
--> par John Alexander


Noé: la sortie de l'arche, ou, la délivrance
par John Alexander

http://www.tresorsonore.com/fiche-13959.html

L'origine du symbole de la paix : la colombe et la feuille d'olivier dans le bec.
Le corbeau : image de la chair et de l'impureté.
La colombe : image de l'Esprit de Dieu et de la pureté.

Un puissant message d'édification, de John Alexander qui a été enseignant à l'Institut Biblique de Genève. J'ai eu la chance de le connaître et de bénéficier plusieurs fois de ses enseignements. J'en garde un très bon souvenir.

(Si quelqu'un écoute le message jusqu'au bout, qu'il sache qu'il est vraiment béni !)



John Alexander lors d'une rencontre de chrétiens au Pavillon Baltard

Ecrit par alberto, a 12:09 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (14/03/15)
Ma France
--> "Cet air de liberté au-delà des frontières"


https://youtu.be/qkO7_rhhCbA

Jean Ferrat - Ma France

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j'ai vécu à ce que j'imagine
Je n'en finirai pas d'écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d'été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d'Ardèche
Quelque chose dans l'air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnait le vertige
Et dont vous usurpez aujourd'hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit : "qu'on la fusille"
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d'Éluard s'envolent des colombes
Ils n'en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu'il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n'en plus faire qu'une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l'histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstiné de ce temps quotidien
Du journal que l'on vend le matin d'un dimanche
A l'affiche qu'on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu'elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l'avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France

Paroles et musique : Jean Ferrat


(C'est beau, mais c'est juste une photo jaunie)

Ecrit par alberto, a 00:42 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (03/01/15)
C'est peu de dire avec des mots
C'est peu, de dire avec des mots,
un chant, des notes,
ce qu'il veut dire, le coeur,
avec son drôle de langage !

Le talent aide à le dire.
L'émotion étreint alors le moindre coeur,
mystérieusement, le tien, le mien.

On aimerait alors
serrer l'être dans ses bras,
au moins une fois...

Mais les émotions, les sentiments, vont et viennent , fluides, comme le flux et le reflux des vagues de la mer, douces, fortes, puissantes, destructrices parfois, avant de s'évanouir...

Quel terrain instable que celui des émotions et des sentiments ! Non ! Pour construire quelque chose de fort et de durable autant que peut durer la vie, il faut vraiment un terrain stable, stable comme un roc !


Ecrit par alberto, a 17:41 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (12/12/14)
Chers amis

Chers amis,

Je ne sais pas si vous allez bien ou si vous allez mal. Je peux juste supposer que vous vivez, que vous êtes en vie. Je ne sais pas non plus si vous avez la sensation de vivre ou si au contraire, vous n'avez pas l'impression de vivre, ou si comme certains encore vous acceptez des défis (bucket challenge ou autre), juste pour vous donner l'impression d'exister (ou de faire le buzz).

Qui n'aime pas être applaudi ? Qui n'aime pas être le plus beau, le plus fort, le plus coriace ? Un drôle de sang coule dans nos veines à nous faire battre le coeur, pire : à nous le faire palpiter  ! Rêver les yeux ouverts, avoir le coeur qui bat la chamade… non, même pas sans aller jusque là (il nous faudrait remonter à nos jeunes années), mais avoir seulement le coeur qui bat, le coeur qui bat...

Je vous regarde et vous ne le savez pas. Je vous aime et vous ne le savez pas. Je peux, oui, puisque mon coeur bat, mon coeur bat, il bat doucement, mais il bat.

Une raison d'être est dite. Mon coeur bat pour vous aimer, pas pour vous haïr ! Je trouve que c'est une grande leçon ! Il faudrait la méditer. C'est peu de mots, peu de gestes, et pourtant si essentiel ! Cela devrait suffire pour me dédommager d'être né ! et d'être encore là !


 
Ecrit par alberto, a 20:08 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (12/06/14)
The Mortal Instruments
--> Les drôles d'univers que les gens aiment


Ma nièce qui vit en Amérique vient de terminer la lecture du 6e tome de "City of Heavenly Fire" – The Mortal Instruments.

La manière dont je l'ai vue dévorer ce gros livre, imperturbablement, m'a fait penser aux lecteurs d'Harry Potter… J'ignorais tout de cette parution (comme du film d'ailleurs) qui semble connaître le même succès en Allemagne qu'en France : La Cité des ténèbres, Clare Cassandra.

Un univers obscur et, selon wikipedia : "une guerre opposant le Paradis et l'Enfer, anges contre démons, une guerre qui menace de détruire notre monde si les Chasseurs d'Ombres ne peuvent y mettre un terme."

J'ai demandé à ma nièce si le personnage de Jésus avait été inclus dans l'histoire. Elle m'a répondu que non.

Alors je lui ai dit que si un nouveau tome devait paraître, qu'il y aurait nécessairement Jésus ! à condition bien sûr que l'auteure le connaisse ! Il faut, me semble-t-il, espérer l'impossible !

Ecrit par alberto, a 10:31 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (05/05/14)
Platz!
hovawart-info.de


Ecrit par alberto, a 17:59 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone