Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Vendredi (05/07/19)
Nous attendons le retour du Seigneur Jésus-Christ !

La Parole nous dit que : "Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance." (2 Pierre 3.9).

Cependant, Jésus accélère son retour d'autant que l'Esprit et l'Epouse disent : "Viens", et d'autant que celui qui entend dit : "Viens" (Apocalypse 22.12) ! Moi même je dis : "Seigneur Jésus, viens !"

Concrètement, cela signifie que les choses de notre monde bougent et que nous pouvons observer jour après jour certains éléments se mettre en place et qui correspondent au processus de fin des temps décrit dans la Bible. Déclin de la souveraineté des nations, démocratie en faillite, dictature en marche, des traités sont signés au nez et à la barbe du peuple... Sans parler des perturbations climatiques, des catastrophes naturelles où des éléments se déchaînent soudainement. Sans parler non plus des moeurs où, face aux valeurs divines, ce sont les mdr qui se déchaînent...
Jésus est a la porte, on le devine. Il va enlever son peuple brusquement avant que la colère d'en haut se déchaîne aussi brusquement sur la surface de la terre. La nouvelle Europe va se mettre en place rapidement. Ce qui est écrit dans la Bible va se réaliser. Il va y avoir un gouvernement mondial.
Pour nous chrétiens, le temps presse ! Nous devons racheter le temps en nous laissant sanctifier par notre Seigneur, car : "Il vient" !

N'ayons pas honte de l'évangile de Jésus-Christ, ni du témoignage de Jésus. N'ayons pas honte de dire son nom, le nom qui a le pouvoir d'arracher les perdus des flammes de l'enfer !

"Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé." (Actes 2.21)

 
Ecrit par alberto, a 00:46 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (30/06/19)
TU ES AIMÉ(E)

Quelqu’un t’aime

« Je t’aime ! je me réjouis de ce que tu existes ! » Ces paroles, quand elles nous sont adressées, nous remplissent de joie. Elles nous donnent des ailes.
En effet, quel bonheur lorsqu’une personne nous dit :« Je te trouve formidable, je t’aime. » Cela donne un sens à notre vie. On a l’impression de commencer à vivre parce qu’il y a là quelqu’un pour qui l’on compte. Tout d’un coup, la vie est belle et prend une nouvelle valeur. On prend goût au travail. Tout marche comme sur des roulettes. On est motivé. Plus rien ne devient trop long, ni trop lourd. C’est avec d’autres yeux que l’on considère le monde, la vie, les gens, la nature. Seulement parce qu’il y a là quelqu’un qui me témoigne de l’intérêt et de l’amour.

Sans amour, inapte à la vie

L’être humain a besoin d’amour pour vivre ! Voici le résultat frappant d’une expérience faite sur ordre de Frédéric le Grand : il fit recruter dix bébés. Cinq d’entre eux reçurent tous les soins et l’hygiène nécessaires et furent nourris très régulièrement. Seulement, il fut interdit à leur nurse de leur parler.Les cinq autres bébés ne furent pas nourris d’une manière aussi précise et on ne leur prodigua pas des soins aussi méticuleux. Par contre, il fut permis à leur nurse de leur parler, de rire et de chanter avec eux.

Les cinq premiers bébés tombèrent malades et devinrent de plus en plus apathiques. Ils n’étaient pas aptes à vivre. Les cinq autres enfants grandirent et se développèrent admirablement.Ce ne sont pas l’ordre et la propreté qui assurent le maintien de la vie, c’est la relation affective qui compte ! Avoir assez à manger ne rassasie pas, ce qui apaise la faim existentielle de l’individu, c’est l’amour !
Abondance et richesse ne garantissent pas non plus une vie heureuse et satisfaite, mais être aimé apporte le bonheur et engendre la satisfaction.

Etre aimé, être estimé !

Tant de personnes (jeunes et moins jeunes) m’ont avoué : « Personne ne m’a jamais vraiment aimé. Personne ne s’intéresse à moi. » Combien je suis heureuse alors de pouvoir leur dire : « Tu es aimé ! Dieu te fait une déclaration d’amour ! »
Dieu te dit dans la Bible, dans Esaïe, chapitre 43, verset 4 : « Parce que tu as du prix à mes yeux, tu es honoré et je t’aime. », « Tu es pour moi très précieux. Tu es pour moi comme un trésor fabuleux ». Voilà ce que dit le Dieu Tout-Puissant, à toi et à moi, personnellement.

Dieu m’a prouvé son amour

L’amour de Dieu, ce n’est pas seulement des mots, c’est un acte. L’amour de Dieu se nomme : Jésus ! En Jésus, nous voyons Dieu à coeur ouvert. Dieu a donné son fils Jésus en sacrifice, afin que nous ayons la paix, afin que nos fautes soient effacées. Ainsi, jour après jour, nous pouvons vivre du pardon de Dieu. A travers Jésus, nous sommes estimés et honorés de la part de Dieu. Il prend soin de nous et s’inquiète de nous. Il pense à nous et s’occupe de toutes les choses de notre vie. Christ est le vivant et le ressuscité. Il vient à nous, au milieu de notre solitude, et nous ne sommes plus seuls. Il nous écoute et parle avec nous.

Tu es aimée, telle que tu es !
Tu es aimé, tel que tu es !

L’amour de Dieu signifie : je t’estime !

L’amour de Dieu signifie : je t’honore !

L’amour de Dieu signifie : je suis avec toi !

L’amour de Dieu signifie : je pense à toi !

L’amour de Dieu signifie : je parle avec toi !

L’amour de Dieu signifie : je t’écoute !

Tu es aimée, telle que tu es !
Tu es aimé, tel que tu es !

Karin B.* (Du bist geliebt, traduit de l’allemand par G.M.)

*Karin B. est une ancienne diaconesse allemande, elle travaille dans la relation d’aide

Ecrit par alberto, a 12:25 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (11/06/19)
JE SUIS UNE BELLE PERSONNE
Savez-vous que l'homme naturel n'entrera pas dans le royaume de Dieu ? Ni celui qui s'est astreint toute sa vie par ses propres efforts à être une bonne personne ! Ni l'humaniste !

Si vous n'êtes pas né(e) de nouveau, vous ne pouvez voir le royaume de Dieu (Jean 3.3). Et si vous ne voyez pas le royaume de Dieu, c'est que vous êtes encore dans les ténèbres. Vous ne pouvez de vous-même vous délivrer de la puissance des ténèbres spirituelles et vous transporter comme la Bible le dit : "dans le royaume du Fils de son amour" (Colossiens 1.13). Seul le Père peut le faire si vous croyez.

La grande séduction dans le monde entier entretenue par la doctrine du Nouvel Age (New Age) consiste à se donner une belle et bonne image de son corps à travers un épanouissement complet de soi-même. Toutes sortes de pratiques entrent en jeu, même le yoga, pour donner au corps (à la chair) les meilleures sensations et une belle apparence. On recherche la meilleure religion, celle qui est la plus facile à pratiquer, sans savoir que la religion en soi ne sert à rien, puisqu'aucune religion n’a jamais sauvé et ne sauvera jamais une âme. Quand la religion n'est pas une cause de violence et de division, elle peut vous apporter un bien-être, une satisfaction, un apaisement, mais aucune ne vous donnera au coeur une véritable espérance, et encore moins la vie éternelle ! En fait, il s'agit de l'exaltation la plus poussée du "moi". L'aveuglement spirituel est à son comble lorsqu'il fait croire à la belle et bonne personne qu'elle est aussi belle et bonne à l'intérieur. C'est l'oeuvre du diable qui fait des ravages partout et surtout dans la jeune génération. Vous trouverez cette génération assez active sur les réseaux sociaux et particulièrement sur Youtube et Instagram. On a l'impression que chaque génération avance d'un cran plus loin dans l'égarement et le dérèglement. Nous sommes arrivés à un point où ce que la société faisait hier dans la nuit en matière de péché, elle le fait aujourd'hui en plein jour. Elle le fait si crûment qu'on a envie de crier : "Sauvez-vous de cette génération perverse" (Actes 2.40) ! On sent qu'il y a une alarme à sonner, mais le plus souvent, l'on ne sait pas comment s'y prendre, tant l'entreprise de redressement des moeurs semble difficile. Contre les puissances diaboliques qui sont à l'oeuvre, la morale ne sert à rien. Les armes charnelles non plus. Seules les armes spirituelles sont efficaces. Or les armes spirituelles (citées dans Ephésiens 6.10-18) ne sont données qu'aux chrétiens nés de nouveau. Donc, si je ne suis pas né de nouveau (selon Jean 3.3), je ne peux voir le royaume de Dieu, je suis dans les ténèbres spirituelles, et je suis vendu à toutes les puissances diaboliques, manipulatrices, qui travaillent contre l'oeuvre de rédemption accomplie par le Christ sur la croix.

Autant le monde travaille pour l'épanouissement et l'accomplissement du "moi", autant avec Dieu, c'est le contraire ! C'est aussi la raison pour laquelle le message de la croix ne trouve pas de succès auprès du grand public. On veut bien changer, mais sans la croix. Seulement, il n'y a pas d'autre chemin que la condamnation du "moi". Que vous soyez une bonne personne ou pas, votre "moi" est condamné à mourir parce qu'il renferme le péché. "Le salaire du péché, c'est la mort" (Romains 6.23). L'embellir, l'épanouir, c'est reculer pour mieux sauter ! Ça ne sert à rien ! À la fin, Dieu vous demandera des comptes, et si votre "moi" naturel, qui est pourri autant que le mien, n'a pas été remplacé par un nouveau "moi" venant du Seigneur Jésus-Christ lui-même, alors vous n'entrerez pas dans le royaume de Dieu, vous serez jeté éternellement dans les ténèbres du dehors "où il y a des pleurs et des grincements de dents" (Matthieu 13.42, 50, ...).

Rien n'est plus solennel que le message de la croix, car il s'agit de l'amour de Dieu offert à toutes créatures par son Fils Jésus. Si quelqu'un refuse cet amour qui a tant coûté de souffrances au Fils, alors il ne peut être sauvé de l'enfer !

Si tu entends sa voix aujourd'hui (une prédication), n'endurcis pas ton coeur, ne résiste pas, n'attends pas demain pour y répondre, viens à Jésus par la prière, il t'accueillera  qui que tu sois, il t'entend, dis-lui tes péchés, dis-lui que tu regrettes, que tu es prêt(e) à y renoncer et il te pardonnera sur le champ. D'ailleurs, c'est déjà fait, ton pardon est prêt, il suffit que tu ailles à Jésus. Il te donnera un nouveau "moi" exactement semblable au sien. Cela veut dire que ton "moi" naturel sera mort, mais tu seras gagnant(e), car tu seras une nouvelle créature ! "Ce qui est quelque chose, dit la Bible, c'est d'être une nouvelle créature" (Galates 6.15). Avec la vie éternelle, Dieu te donnera son Esprit et en communion avec Lui, tu pourras pas à pas commencer une nouvelle vie que la mort n'arrêtera pas. C'est pourquoi n'attends pas, le temps presse !
Ecrit par alberto, a 13:10 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (08/06/19)
PRENDRE CONSCIENCE DE CE QUE NOUS SOMMES

Il y a une leçon essentielle de la vie que tout le monde peut apprendre facilement ? Il suffit de regarder la photo d'une personne en pleine jeunesse (16-20 ans) et de la comparer avec la photo de cette même personne à l'âge de la vieillesse (70-80 ans).

Quelle leçon en tires-tu ?

La réponse est évidente : Tout passe ! Et nous passons tous ! Avec une nuance cependant : la mort fait retourner en poussière notre corps mortel, visible ; tandis que notre être intérieur, lui ne peut retourner en poussière, car il est fait d'une autre substance, invisible à nos yeux, pour demeurer dans l'éternité.

D'où l'enseignement de la Parole de Dieu : "Les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles." (2 Corinthiens 4.18)

Avec en bonus l'attestation de la Parole de Jésus : "Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point." (Matthieu 24.35).

Pour aboutir (avec un peu de sagesse d'en haut ajoutée à la foi) à la révélation de ce que nous sommes : "Toute chair est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe; mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Évangile." (1 Pierre 1.24-25)

 
Ecrit par alberto, a 00:07 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (31/05/19)
POURQUOI SUIS-JE NÉ(E) ?

Tu es né(e) pour un but précis : apprendre à connaître Dieu. C'est écrit dans la Bible : "L'Éternel Dieu prit l'homme, et le plaça dans le jardin d'Éden pour le cultiver et pour le garder." (Genèse 2.15).

Que nous le croyons ou non, "le jardin d'Eden", ou le paradis, c'est le lieu d'où nous venons, du moins nos plus lointains aïeux dont le nom est aussi écrit dans la Bible : Adam et Eve. Ce n'est pas un hasard si inconsciemment nous rêvons du paradis perdu.

Cela peut nous faire rire au début, mais c'est normal, car il faut un certain temps pour arriver à comprendre les choses liées à notre existence.

À l'école, nous en avons apprises des choses ! Des choses plus ou moins importantes d'ailleurs, selon le programme d'éducation en cours et selon l'époque. Pour ma part, je me souviens que lorsque j'ai dut apprendre par coeur la liste des départements, il m'a fallu plusieurs jours, et même plusieurs mois !

Et puis, nous devons apprendre un métier, voire même plusieurs métiers. Cela nous réussit plus ou moins, tandis que notre vie affective se développe : on se marie, on a des enfants, ou on reste céllibataire, ou autre, on peut même changer de sexe, bref, notre société permissive permet à chacun dans ce domaine de faire ce qu'il veut.

C'est exactement aussi la volonté de Dieu de laisser à l'homme qu'il a créé, un libre arbitre, c'est-à-dire la liberté de choisir. Ainsi, toute sa vie, de sa naissance à sa mort, l'homme va faire des choix.

Le problème que Dieu a vu depuis sa position céleste (qui n'est pas celle de l'homme), c'est que l'homme fait le plus souvent les mauvais choix, et au lieu que le bien domine dans sa vie et dans la société, c'est le mal qui domine. Cela affecte Dieu au plus profond de son coeur, lui qui a envoyé son Fils unique pour délivrer l'humanité de ses mauvais choix. Il ne peut rien faire de plus puisqu'en donnant Jésus, il a tout donné ! En tant qu'hommes, femmes, nous sommes appelés à comprendre avant de quitter cette terre, qu'en nous donnant Jésus-Christ, Dieu nous a donné son amour suprême ainsi que sa justice.

L'amour de Jésus nous montre l'amour du Père. Jésus a donné sa vie pour tout le monde, pour toi comme pour moi.

L'amour de Jésus nous montre aussi la justice du Père. "Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur." (Romains 6.23). Il ne supporte pas de nous voir mourir à cause de nos fautes, à cause de nos mauvais choix, à cause de nos péchés. Il a donné son Fils unique pour que Lui meure à notre place. Sur la croix, Jésus a donc pris sur Lui en son corps le châtiment qui nous était destiné. Si tu le crois, tu es sauvé(e), ta foi en Jésus te rend juste aux yeux de Dieu et te fait éviter le jugement, tu reçois alors la vie éternelle !
Imagine le sort destiné à ceux qui n'auront pas cru et qui auront foulé au pied le Fils de Dieu !

L'important, le meilleur choix dans la vie, est donc d'accepter le message de Jésus-Christ et de le mettre en pratique. L'Evangile est à ma portée, qu'est-ce qui m'empêche de le lire et de l'appliquer dans ma vie ? Avec la foi en cet homme qui est plus qu'un homme puisqu'il est capable de faire des miracles jusqu'à ressusciter des morts, j'ai la possibilité de recommencer une toute nouvelle vie ! Que cela ne m'effraie pas, mais au contraire que cela me réjouisse ! Je reconnais que sur la croix, Jésus a pris sur lui tous mes péchés et qu'il me les a tous pardonnés ! Il m'a donc libéré de tout mon passé chargé de mauvais choix et il m'offre maintenant une toute nouvelle vie en communion avec lui. Que cela ne m'effraie pas non plus, au contraire ! Je peux lui parler, je sais qu'il m'écoute. Et quand je lis des passages dans la Bible, ou des chapitres en entier, c'est Lui qui me parle, je reconnais "sa" Parole. Il me demande de faire, non plus "ma" volonté, mais "sa" volonté. J'accepte, parce que j'ai compris que son sang a coulé à cause de moi. Et s'il me demande de ne plus vivre comme avant et de ne plus pécher, je comprends qu'il m'en rend capable, d'autant plus qu'il m'a racheté au prix de son sang. C'est un salut qui a coûté au Fils de Dieu ! Il a vraiment souffert ! C'est le Saint-Esprit qui me fait comprendre toutes ces choses-là, le même Esprit que Jésus a envoyé à ses disciples lorsqu'il a été élevé dans le ciel après sa résurrection. Et c'est par ce même Saint-Esprit que Jésus vient habiter en moi ! Enfin, dans le chaos de ce monde, qu'il est rassurant de voir (avec les yeux de la foi : je le crois parce que c'est écrit) que Jésus est assis actuellement à la droite de Dieu et qu'il règne ! "Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre." (Matthieu 28.18). Jésus règne au-dessus de toutes choses ; en dessous, il y a l'homme, ensuite les anges, et ensuite Satan.

Ecrit par alberto, a 03:12 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (14/05/19)
"Nul ne tiendra devant toi" (Josué 1.5)

Tant que le Saint-Esprit est là, le malin ne peut pas faire ce qu'il veut et il est bloqué. Cela ne l'empêche pas de se préparer, et il lutte pour chercher des failles. Il est comme un lion rugissant cherchant qui il va dévorer, et il tourne en rond. Il fait des dégâts partout. Mais il ne peut rien faire contre l'Esprit du Seigneur et de sa Parole, même s'il en ri, et cela dans les entreprises, dans les familles, comme dans le monde entier. Il fait souffrir ceux qui s'engagent dans la foi, il les persécute. Mais il ne fait rien sans le consentement du Seigneur qui règne à la droite de Dieu. Car c'est le plan de Dieu qui s'accomplit et non celui du malin ; à la fin, il sera pris dans son propre piège. Que ceux qui souffrent injustement reconnaissent la grâce spéciale que Dieu a pour eux ! (1 Pierre 2.19)

C'est seulement après l'enlèvement de l'Eglise (pas de tous les chrétiens, seulement de ceux qui forment l'Epouse) que l'antéchrist va avoir le champ libre pour se présenter au monde. En attendant il se prépare. La puissance du malin va en grandissant d'autant que les temps de la fin se consument.

Mais nous lui résistons en demeurant fermes dans la foi, en étant des hommes, des femmes, et en nous fortifiant. (1 Corinthiens 16.13)

Il est écrit : "Nul ne tiendra devant toi" (Josué 1.5) ! Si Dieu a dit cette Parole a Josué du temps de l'Ancien Testament, à plus forte raison il le dit maintenant à nous qui vivons sous le Nouveau Testament, sous la nouvelle alliance scellée par le sang de Christ, et qui avons en nous le Saint-Esprit !

 
Ecrit par alberto, a 10:20 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (08/05/19)
JÉSUS-CHRIST EST LA SEULE ESPÉRANCE QU'IL NOUS RESTE

La création de l'Union Européenne et la mondialisation sont les causes de nos problèmes. On vit mal. Il y a que les riches qui vivent bien. Cependant, dans les rouages de ce système, on s'aperçoit que toutes sortes de vérités sont en train d'être mises à jour. Cela devrait permettre au peuple de mieux comprendre ce qui se passe. Les réseaux sociaux offrent de nombreuses informations, encore faut-il savoir discerner le vrai du faux. On se fait encore facilement avoir ! Des propagandes pas toujours faciles à comprendre circulent dans les médias mainstreams qui sont à la botte des élites mondiales et des sociétés secrètes ; ça, tout le monde commence à le savoir. Toutefois, le travail consistant à remettre la vérité au grand jour reste une entreprise difficile.

L'argent, l'argent, l'argent ! Nous vivons dans une société malade parce que le système par lequel tout fonctionne est régit à cause de l'argent. Rien d'autre que l'argent ne compte ! Faire du profit au moindre coût !

Comment peut-on vivre dans une telle société ? Pour qu'une telle société fonctionne, ne faut-il pas que les gens soient défaits de leur bon sens et si possible de leur spiritualité ? On dit que la société actuelle est abêtie et ne pense qu'à la distraction. Ça coince par ci, par là, lorsque des gens revendiquent des droits et des valeurs. C'est le cas des gilets jaunes qui par leurs actions, montrent au gouvernements français (et aux gouvernements étrangers) une opposition à ce système. Pour le Système avec un grand S, ce ne sont évidemment que des gêneurs ! Et en réponse aux gêneurs de ce système, celui-ci n'a que la répression. L'argent n'a pas d'âme, c'est pourquoi il n'y a rien à espérer d'un système basé sur l'argent.

Qui s'imagine encore que Dieu ait pu créer une société comme celle-là ? Pour le croire, il faut vraiment avoir perdu la raison ! L'arrivée brusque de la mondialisation et son accélération n'en finissent pas de déstabiliser l'environnement et la santé. Je me souviens qu'au début des années soixante dix, je faisais des trajets France-Allemagne la nuit sur des autoroutes pratiquement vides. Aujourd'hui, quel changement ! Le trafic est aussi intense le jour que la nuit !  ! Vous voyez des files de camions qui livrent les produits de la mondialisation un peu partout en Europe, laissant dans l'air des quantités de particules fines très graves pour l'environnement et la population. Il paraît que les particules fines tuent actuellement 48 000 personnes par an en France et 51000 en Allemagne. Tous ces poids lourds empruntent l'autoroute parce que c'est plus rapide et moins cher que par le train. Un individu normal qui voit ces choses se dit que cela ne pourra pas durer longtemps. Quelque part, l'alarme a déjà sonné.

À moins d'être défait de la raison, l'alarme sonne en nous. Le monde va changer rapidement et même plus rapidement qu'on ne le pense ! C'est inévitable ! Rien que la connexion programmée dans tous les domaines de l'existence, ajoutée à cela l'intelligence artificielle dont on nous rabat les oreilles, suffisent pour imaginer la pire des réalités : l'individu sous une surveillance permanente ! Qui veut une telle société ? Moi je n'en veux pas ! Mais alors, qui travaille pour qu'une telle société voie le jour ?

"Qui travaille pour qu'une telle société voie le jour ?" Qui ? Je le sais parce que je suis chrétien. Ceux qui ne sont pas chrétiens ne le savent pas et ne peuvent le savoir par eux-mêmes. La Bible dit : "Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin (du diable)." (1 Jean 5.19).

Quoi dire d'autre ? Parler du monde, développer des infos en long et en large sur le monde actuel ne servirait à rien ! D'ailleurs, les gens du monde s'en chargent ! Quant à nous, chrétiens, individus qui revendiquons notre appartenance à Christ, nous avons à parler du Christ et du monde à venir qui est le royaume de Dieu (ou le royaume des cieux). Nous en parlons et nous disons d'abord aux gens exactement ce que Jésus lui-même a dit aux foules qui le suivaient : "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche." (Matthieu 3.2). C'est ce message que nous développons régulièrement et que nous répétons afin qu'il rentre dans les têtes et pénètre jusqu'au coeur : "Jésus disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle." (Marc 1.15).

La Parole de Dieu est comme une semence. Si elle pénètre dans un coeur honnête et bon, elle tombe alors dans une bonne terre et germe. Ensuite, elle transforme la personne qui met cette Parole en pratique. "Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit." (Actes 2.38).

Ainsi, au milieu de ce monde en perdition, des individus relèvent la tête. Ce sont ceux qui écoutent le message de l'Evangile et l'acceptent pour être sauvés ! Jésus-Christ est la seule espérance qu'il nous reste ! "C’est en lui seul que se trouve le salut. Dans le monde entier, Dieu n’a jamais donné le nom d’aucun autre homme par lequel nous devions être sauvés." (Actes 4.12), parce que seul Jésus-Christ est ressuscité ! C'est comme une main tendue à notre portée et qu'il faut saisir tant que cela est possible ! Bientôt, cette main tendue se retirera, car nous l'avons dit plus haut : "Le monde entier est sous la puissance du malin" !

Aujourd'hui, lorsque je regarde les gens un par un au milieu de la foule, je me réjouis que Dieu les aime ! Dieu aime chaque individu du même amour que le Père a aimé le Fils ! Chaque individu a donc la même chance d'être sauvé en choisissant d'être une bonne terre dans son coeur et en y travaillant. Personne n'ôtera à ma place les pierres, les cailloux, ou les ronces qui s'y trouvent ; Dieu lui-même ne les ôtera pas pour moi. C'est à moi de le faire. Les choses du monde qui veulent prendre la première place dans ma vie, je dois les rejeter. Je dois choisir entre le monde et le royaume de Dieu dont Jésus a annoncé la venue. Et je dois le croire !

Ecrit par alberto, a 16:27 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (02/05/19)
LA CHAIR N'HÉRITE PAS LE ROYAUME DE DIEU

"Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité." (1 Corinthiens 15.50). À la mort, nous laissons notre dépouille charnelle, physique, ici-bas, et mise en terre, elle retourne en poussière. Si nous sommes nés de nouveau, notre âme rejoint notre esprit et nous découvrons alors la merveilleuse créature que nous sommes en Jésus-Christ ! "Nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est" (1 Jean 3.2). Puis, dans la présence du Seigneur, nous attendons la résurrection de notre corps : "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement." (1 Thessaloniciens 4.16)

Si Jésus revient de notre vivant, et que nous nous sommes préparés pour sa venue, nous ne passerons pas par la mort, nous serons en un clin d'oeil transformés dans un corps glorieux, immortel (1 Corinthiens 15.52) et enlevés sur les nuées à la rencontre du Seigneur : "Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles." (1 Thessaloniciens 4.17-18)

 
Ecrit par alberto, a 10:33 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
LA NOUVELLE VIE EN CHRIST

Si une personne entend le message de la croix de Jésus-Christ et y prête attention, quelque chose va changer en elle.

Si elle y répond par un acte de foi, en reconnaissant sur la croix le Fils de Dieu portant en son corps tous les péchés qu'elle a commis, alors cette personne va naître de nouveau. Elle va naître de l'Esprit de Dieu et commencer une toute nouvelle vie que la mort n'arrêtera pas, parce qu'elle a reçu la vie éternelle. Sa nourriture spirituelle sera la Parole de Dieu, par laquelle elle va grandir dans son être intérieur. Autant son être extérieur, qui est le corps physique, va vieillir jusqu'à retourner en poussière, autant son être intérieur, l'homme nouveau, créé à l'image de Christ dans une sainteté parfaite (Ephésiens 4,24) va pouvoir passer dans son âme et dans son corps pour opérer par le Seigneur un processus de sanctification. C'est la nouvelle vie en Christ. "Jésus s'est chargé de nos péchés. Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies" (Esaïe 53 et Matthieu 8.17).

À la nouvelle naissance, Dieu fait disparaître notre vieil homme, c.-à-d. notre esprit non régénéré et le remplace par un esprit nouveau (l'homme nouveau), créé pur et saint à l'image de Jésus. C'est fait depuis la mort et la résurrection de Christ ! "Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous marchions, nous aussi, dans une vie nouvelle." (Romains 6.4). Et Dieu nous dit dans sa Parole, que cet être nouveau qui est notre esprit, c'est ce que nous sommes réellement. Nous n'en sommes pas conscients, c'est pourquoi nous avons besoin que Dieu lui-même nous le révèle personnellement dans sa Parole et par son Esprit.

À la nouvelle naissance, seul l'esprit est recréé, tandis que l'âme et le corps physique restent dans le même état. Et c'est par l'esprit que nous sommes ensuite appelés, grâce au Saint-Esprit qui vient habiter dans notre esprit, à apprendre à marcher non selon la chair, mais selon l'Esprit.

L'âme, située entre l'esprit et le corps physique, est notre être intérieur conscient par lequel nous exprimons nos choix, nos sentiments, nos volontés. Tandis que "la chair" correspond au corps physique et à ses membres. L'apôtre Paul nous dit que dans cette chair habite une puissance de péché appelée "la loi du péché" et qui ne disparaît pas à la conversion mais qui reste jusqu'à notre mort. C'est cette loi du péché qui nous donne du fil à retordre !

Romains 6,7,8 nous instruit exactement dans ce domaine. Je dois donc bien lire et méditer ces textes afin de bien les comprendre tout en priant le Seigneur qu'il m'éclaire et me révèle la vérité par le Saint-Esprit.

"Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair." (Galates 5.16-17). La marche selon l'Esprit permet de rendre impuissante la loi du péché qui est dans la chair. Mais si tu relâches la marche selon l'Esprit, la chair prend aussitôt le dessus avec ses désirs, ses passions, et derrière il y a des démons qui n'attendent que cela pour te pousser toujours plus loin dans la séduction jusqu'à te faire tomber dans le péché ! "Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible." (Matthieu 26.41)

L'important est d'avoir bien compris son identité en Christ, d'avoir bien saisi que l'esprit que Dieu m'a donné à ma nouvelle naissance est pur et saint à l'image du Fils de Dieu – tellement saint que Dieu l'a fait asseoir avec Christ dans les lieux célestes (Ephésiens 2.6) ! Je n'en suis pas conscient mais je le crois ! Et plus je vais faire passer mon esprit dans mon âme, plus mon âme va se transformer, jusque dans mon corps physique, et plus l'être que je suis réellement en Jésus va devenir visible dans mon entourage.

En d'autres mots, mon esprit est déjà dans le royaume de Dieu, et petit à petit en marchant selon l'Esprit, mon âme passe peu à peu comme dans le royaume de Dieu ! Et plus l'esprit de vie en Jésus-Christ vient dans mon corps physique, plus il est sanctifié et débarrassé des maladies !

"Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit; parce que la loi de l'esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m'a délivré de la loi du péché et de la mort." (Romains 8.1-2)

N'oublions pas que le Seigneur ne nous laisse pas seuls. Il est là à nos côté ! Il est en nous ! Il a prévu tout ce qu'il faut pour l'édification personnelle et pour l'édification du corps de Christ : "Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ." (Ephésiens 4.11-12). À nous d'ouvrir les yeux et les oreilles en persévérant et en croyant !

 
Ecrit par alberto, a 10:32 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (21/04/19)
DU CHAOS EN PERSPECTIVE
--> Pourtant : "La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ." (Jean 1.17)

La loi a été donnée par Moïse

Avant d'envoyer le Fils vers nous, le Père nous a envoyé Moïse.
Moïse nous a apporté de la part de Dieu les Tables de la Loi qui ont pour but de révéler en nous le péché. Les Tables de la Loi sont destinées, non seulement au peuple Juif, mais à tous les peuples.
Un peuple qui accepte les Tables de la Loi est béni ! Confronté aux Commandements de Dieu, l'individu se rend compte de son incapacité à accomplir les Commandements de Dieu, ce qui permet à la conscience de se réveiller et d'en appeler à la grâce de Dieu.

La grâce est la vérité sont venues par Jésus-Christ

Lorsqu'un coeur a été travaillé par la loi de Moïse, il accepte volontiers la grâce venue par Jésus-Christ. La Loi passe en quelque sorte le relais au Seigneur Jésus – qui n'a pas aboli la loi, mais qui l'a accomplie parfaitement. Ayant compris cela dans son coeur, l'individu a envie de se repentir de ses péchés et d'écouter tout ce que le Seigneur lui dit dans sa Parole, et il est prêt à le suivre. Parce qu'il a compris l'amour et la justice de Dieu.

L'exemple du peuple Juif

Un peuple qui a reçu la loi de Dieu mais qui ne veut pas le savoir, qui rumine et se rebelle à tout bout de champ, comme l'a fait le peuple Juif dans le désert avec son conducteur Moïse, un tel peuple ne peut pas être béni et court vers sa destruction. Nous devons le savoir et en garder le souvenir que toute une génération du peuple Juif a péri dans le désert (1 Corinthiens 10.1-12). Cet épisode tragique devrait faire réfléchir tous les peuples contemporains, et surtout le peuple français. La Bible nous met en garde contre cette page d'histoire : "Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir." (1 Corinthiens 10.6)

La révolution dans les rues et sur les ronds-points

Il y a eu la révolution française en 1789. En 2019, une nouvelle révolution est en train de faire son chemin en France, mais qu'apportera cette révolution ? La bénédiction ? Certainement pas ! Ce qu'elle apportera, comme chaque révolution, c'est du sang versé et un retour à la case départ, comme dans le jeu de l'Oie.

Le peuple de Dieu, rebelle, a tourné en rond pendant 40 ans dans le désert. Pareillement, on peut se demander combien de temps la France veut-elle encore tourner en rond dans son désert !

Il est grand temps qu'une nouvelle génération dispose son coeur à écouter la prédication de l'Evangile, se repente et accepte d'écouter ce que Dieu dit !

Malheureusement, nous ne voyons pas dans la masse, ou que très partiellement, une telle disposition de coeur. Ce à quoi nous assistons est plutôt le contraire. La plupart des gens saluent l'unité nationale qui s'est constituée derrière l'incendie de Notre Dame. Mais c'est ignorer majestueusement que Dieu n'habite pas dans des édifices faits de mains d'hommes ! Alors, cette unité nationale basée sur une idolâtrie ne pourra pas durer, d'autant que les puissances démoniaques qui se cachent derrière sont divisées. "Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c'en est fait de lui" a dit Jésus (Marc 3.26). Du chaos en perspectives !

"Et que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ?" (Marc 8.36)

Pour qui n'y prend pas garde, tous les sujets sont bons pour s'égarer loin de la vérité, et les médias ayant gagné un monopole de puissance grâce au soutien des milliardaires, s'en donnent à coeur joie : "Il faut sauver ceci, sauver cela" ! Ces médias parviennent à manipuler des foules pour une cause en apparence noble et vitale mais qui dans le fond n'est que mensongère. Il n'y a que le diable pour faire croire aux gens qu'ils sont appelés à sauver la planète, ou que leur destin est d'aller sur Mars ! Pauvre créature pécheresse que l'homme ! Il ignore sa véritable identité ! Heureusement que le Créateur l'aime et qu'Il ne lâchera rien pour le sauver ! Du moins pour ceux qui se laissent sauver ! Ceux qui fermeront leur coeur au Christ périront corps et âme !

Que faire ?

Il y a deux solutions : regarder son nombril ou regarder à Jésus. Pour ma part, il y a longtemps que mon option est Jésus. C'est Lui l'unique porteur d'espérance ! C'est Lui l'unique porteur de la vraie lumière ! Plus encore : Jésus est Lui-même la lumière qui est venue dans le monde pour éclairer tout homme ! Et c'est cette lumière personnifiée qui a besoin de venir en nous dans notre coeur. Si je ferme mon coeur à Jésus (à son Evangile), je n'aurai pas de lumière en moi, sinon que des ténèbres – et Satan va me faire croire que mes lumières sont vraies ! Non ! Sans Jésus, mes lumières ne sont rien que ténèbres ! Le monde entier est dans cette situation où tous, savants, érudits, docteurs, croient en leurs propres lumières alors qu'en réalité, ce n'est pas vrai ! Leur lumière est ténèbres, parce qu'ils n'ont pas Jésus dans leur coeur ! Ils ignorent que les choses humaines n'ont rien à voir avec les choses de Dieu !

Pourtant, Jésus ne cesse de parler au peuple, d'expliquer qui il est, pourquoi il est venu, et que tout ce qu'il fait, ce n'est pas lui qui le fait, mais le Père qui est en lui. "En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement." (Jean 5.19). Sur son enseignement, il dit : "Je ne fais rien de moi-même, mais je parle selon ce que le Père m'a enseigné." (Jean 8.28).

De même à ses disciples, il dit : " Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire." (Jean 15.15

L'enseignement de la vérité est donc simple à comprendre (à condition de le croire) : Jésus ne peut rien faire sans le Père, et les disciples ne peuvent rien faire sans Jésus ! Que peut faire la créature sans Dieu, sinon que des choses vaines, qui ne subsisteront pas parce qu'elles brûleront au feu du jugement ! Alors à quoi s'attendre d'un peuple sans Dieu livré à lui-même, sachant qu'un peuple sans Dieu livré à lui-même est en réalité un peuple livré et soumis (même inconsciemment) au contrôle de Satan ?

La mort et la destruction sont dans Satan, le malin, qui maintient le monde entier sous sa puissance (1 Jean 5.19). La vie, la lumière et l'espérance sont en Christ qui, en vue de sa crucifixion et de sa résurrection, a dit à ses disciples : "Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde." Jean 16.33)

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. Son mot d'ordre pour ses disciples n'a donc pas changé

Sa Parole a seulement besoin d'imprégner nos coeurs pour nous motiver et nous faire réagir selon sa volonté, surtout en ces temps mauvais : "Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger. Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson." (Matthieu 9.35-37)
 
Ecrit par alberto, a 23:44 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone