Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Le ballon envolé, retrouvé

Il était une fois un homme qui avait acheté un ballon à la fête foraine et qui se promenait avec ce ballon. Il y avait longtemps qu’il rêvait d’un tel ballon, un vrai, gonflé au gaz léger. Il acheta une glace en cornet et alla s’asseoir sur un banc. D’une main il tenait le ballon, de l’autre la glace. Il rêvait qu’il s’élevait avec le ballon, doucement et de plus en plus haut. Au dessus des maisons, des arbres... Ensuite au dessus des vallées, des forêts... Entre temps, il avait finit sa glace. Il traversait maintenant des mers, des continents. Il arriva au dessus de la ville de Paris. Il rasa la pointe de la Tour-Eifel. Et là, sans savoir pourquoi, il regarda le sol en bas et fut pris de vertige. L’homme sursauta sur son banc, et du coup, son ballon s’envola, échappé de sa main. Déjà il s’élevait dans les airs, passa au-dessus d’une maison, rasa la cime d’un arbre. L’homme faisait des petits sauts les bras tendus en l’air. IL essayait même de voler comme un oiseau. Mais il n’y avait plus rien à faire : le ballon était parti ! Il observa encore trois corbeaux qui volaient dans la même direction, et rentra à la maison.

Le lendemain, il comptait racheter un ballon, mais plus trace de la fête foraine ! On ne voyait sur le champ de foire que des détritus convoités par une bande de corbeaux. L’homme songea un instant à quelque mystère puis sortit de sa poche un sac en plastique contenant du pain rassis. Les corbeaux avaient déjà repéré ce qu’ils semblaient connaître et tournoyaient autour de l’homme. Toute la bande des corbeaux étaient rassemblée autour de lui et se rassasiait de pain rassis. L’homme leva la tête vers le ciel où son ballon avait disparu. Comme il regardait cet horizon inaccessible, il vit trois points noirs qui grossissaient à vue d’oeil en se rapprochant. C’étaient les trois corbeaux qu’il avait vu la veille. L’un des trois avait le ballon de l’homme attaché à une patte. Ils rejoignirent la bande de corbeaux tandis que l’homme pouvait récupérer son ballon. Mais l’étonnement ne le quitta pas pendant plusieurs jours, plusieurs années... Et depuis ce fameux jour, l’homme revint régulièrement chaque jour sur le champ de foire pour donner du pain aux corbeaux.

Ecrit par alberto, le Jeudi 14 Juin 2007, 10:23 dans la rubrique Histoires.


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone