Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Le vieux canard et le couple de cygnes
Il était une fois un vieux canard qui vivait seul au milieu des roseaux non loin d’un petit cours d’eau. Il avait une patte raide et ne parvenait plus à voler. Un jour, il reçut la visite d’un couple de cygnes qui étaient en voyage de noce. Ils trouvaient ce lieu magnifique, le canard, lui, s’en fichait. Le couple de cygne suivit le canard dans le but de trouver un nid bien chaud pour passer la nuit. Le canard montra le coin où il avait l’habitude de dormir et, voyant leurs yeux brillants, il leur céda. Pour une nuit, il trouverait bien un autre coin tranquille.
Au petit matin, les cygnes exprimèrent le désir de manger. Ils suivirent le canard un petit bout de chemin jusqu’à un lieu où il avait l’habitude de trouver du pain donné régulièrement par un homme. Il trouva son pain. Mais voyant les yeux des cygnes, il leur céda aussi son pain. Les cygnes mangèrent, ensuite ils jouèrent pendant toute la journée. Le soir, les cygnes allèrent le trouver. Ils avaient faim. Le canard avait une réserve de pain dans un lieu secret. C’est là qu’il les conduisit. Les cygnes mangèrent la dernière réserve de pain du canard. Lui n’avait rien mangé de la journée. Les cygnes ne pouvaient plus partir avec le ventre plein. Ils restèrent donc encore une nuit. Mais sûr, le lendemain ils partiraient !
Le lendemain matin, les cygnes voulaient à nouveau leur petit déjeuner. ILs emboitèrent le pas au canard jusqu’au lieu où l’homme avait jeté du pain. Les cygnes mangèrent tout. Le canard ne s’y était pas opposé. Puis comme le jour précédent, ils allèrent jouer. Sur le soir, les cygnes se présentèrent au canard. Le canard, qui avit le ventre creux, se fia à son instinct. Il s’en alla tout doucement sur le lieu habituel où l’homme avaitl’habitude de jeter du pain chaque matin. En jetterait-il ce soir ? Le canard se coucha là en faisant “coincoin”, “coincoin”... Un enfant entendit les cris du canard et appela sa mère :
- Maman, maman ! Regarde le canard, on dirait qu’il est blessé.
- Oh le pauvre ! dit la maman.
Elle fouilla dans son sac et trouva un croissant que l’enfant ne voulait pas.
- Tiens ! C’est pour toi, dit-elle en lançant le croissant au canard.
Le canard s’empressa de saisir le croissant dans son bec. Il le serra mais ne le mangea pas. Il s’en retourna à quelques pas de là où attendaient les cygnes, laissa tomber le croissant devant eux. Ils mangèrent le croissant et s’endormirent comme des cygnes heureux. Le lendemain matin, tôt, ils étaient sur le point de partir. Ils allèrent réveiller le canard qui dormait encore. Celui-ci comprit que le couple s’en allait. Les cygnes regardaient le vieux canard avec l’air de demander :
- Veux-tu venir avec nous, car tu es un bon canard ?
Le canard aurait bien voulu partir avec eux mais il y avait longtemps qu’il ne pouvait plus voler. Les cygnes comprirent. Ils prirent leur envol en laissant le canard dans son coin. Il ne pouvait plus se lever. Il resta couché toute la journée et même toute la nuit. Mais le lendemain, il fut réveillé par l’arrivée de trois cygnes. Il reconnu le couple, l’autre cygne était énorme. Les trois cygnes regardèrent le canard comme pour dire :
- Nous sommes venus te chercher. Lève-toi ! Monte sur le dos du gros cygne. Il va t’emmener. Nous, on volera tout prêt pour qu’il ne t’arrive rien pendant le voyage.
Il y eut un tout petit silence. Puis le canard se leva avec de nouvelles forces, et s’installa sur le dos du gros cygne... Les trois cygnes décolèrent. Ils survolèrent des étendues immenses, des lacs, peut-être des mers, des villes, des villages... Efin après un vol très long, ils se posèrent tout doucement et parfaitement. Le canard avait l’air hébêté. Il y avait un chateau, des arbres, des jardins, des allées, une grande marre bleue et des gens partout qui lançaient du pain. Le papa cygne lui dit :
- Regarde ! Ici tu es chez toi. Tu peux faire ce que tu veux, manger, boire, t’amuser, te promener, dormir...
La maman cygne dit :
- Tu habiteras avec nous. Nous veillerons sur toi afin qu’il ne t’arrive rien.
Le canard habita avec les cygnes. Dans leur habitation, il vit des oeufs que les cygnes devaient couver. Plus tard il fut ravi de voir éclore une ribambelle de bébés cygnes. Il resta joyeusement avec toute la famille, un peu comme un vieux grand-père.

©Guy Marchal
Ecrit par alberto, le Mardi 7 Novembre 2006, 12:03 dans la rubrique Histoires.

Commentaires :

Sylvano
07-11-06 à 15:18

Slt Alberto !
Cette histoire est tré tré originale et captivante. Je suppose qu'il faut tirer la-dedans une leçon du canard !
@ bientôt !
Sylvano

 
Anonyme
08-11-06 à 19:50

le vieux canard et le couple de cygnes

Merci pour cette belle histoire. Espérons que de nombreuses personnes en tirent une leçon. Ca fait du bien de lire des jolies choses comme ça à l'heure où les infos sont si glauques. Je viens encore d'entendre l'histoire d'une femme qui a tué et enterré trois nourissons...

Cordialement,

Tazette.


 
alberto
09-11-06 à 10:08

Re: le vieux canard et le couple de cygnes

Merci Sylvano et Tazette ! Sympa de me visiter ! Très bonne journée à tous les deux !



 


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone