Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Péril en la demeure
PERIL EN LA DEMEURE

Dépêche-toi l’horizon est tout noir
Ce qui gronde n’est pas ma voix
Mais l’orage
La colère ultime et terrible
Du Juste

Sauve-toi voici la grêle
Voici les traits tombants du ciel
Les amas glacés comptés pesés
Préparés d’avance
En règlement de compte

Sors
Arrime ton sac-à-dos
Tes reins ton coeur
Ta raison
Abandonne folie

Quitte l’âtre éteint
Voici le feu gluant
Venant des quatre coins
L’incendie extraordinaire
Des temps de la fin

Môme homme tremblant
Avance jette la main
Ton doigt ton oeil en coin
Dans la marque des clous
Dans la marque du sabre

Regarde regarde
Devant toi et pour toi
Il vit Il vit
Ne le vois-tu pas
Ne le vois-tu pas

Amis compagnons de galère
Otages conquis
Regardez le navire
Le vaisseau des abîmes
La petite barque du large
L’arche des temps consommés
L’épouse du Roi
La reine plus grande que Séba
Revivez en dansant sur vos pieds
Entrez par la porte en chantant
Reposez-vous des coups et blessures
Le sein qui vous porte enfante déjà
La vie est déclarée désormais
Sans fin sans fin
Tandis que les choeurs éclatent
En immenses louanges
En infinies harmonies
De par les cieux des cieux
Et pour le Roi des Rois

Reconnaissance des anges
Et digne haut très haut
L’Agneau
Capitaine du bateau


20 décembre 1984
 

Voir aussi sur Topchrétien : Péril en la demeure


Ecrit par alberto, le Mardi 18 Novembre 2008, 16:43 dans la rubrique Poèmes.


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone