Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Si vous n'êtes pas philosophe
Si vous n'êtes pas philosophe, vous avez de la chance, soyez heureux ! Si vous n'êtes pas surdoués, soyez heureux ! Si vous n'êtes pas doués, cela va s'arranger. Si vous avez raté le bac, ce n'est pas la fin du monde.

Comme avec un peu de sel dans la soupe, avec un peu de bonne volonté dans le quotidien, l'être retrouve toujours l'envie d'être. Oui, avec un peu de vouloir... et en s'y prenant si possible dès la jeunesse, parce que plus tard, tout ce qui n'aura pas été entraîné en nous sera plus difficile.

Si vous en voulez trop, je vous plains ! Comme trop de sel dans la soupe ! Si vous possédiez toutes les chaises de la terre, ça vous servirait à quoi ? puisque pour s'asseoir, il suffit d'une seule chaise ! (les gros ont parfois besoin de deux places dans un avion)...

Tôt ou tard, on finit toujours par faire le tour des choses, d'un problème, ou du globe ! Oui, enrichis ou pas enrichis, tôt ou tard, on finit toujours par attérir, par retrouver le sol, la terre ferme.

Sans la patience, c'est difficile ! même avec un diplome en poche !

Les temps sont les temps. Bousculer les temps est une illusion parce que la nature  marche au rythme des saisons. Aider un bourgeon à s'ouvrir, par exemple, ne servirait à rien sinon qu'à le tuer !

Je trouve que soupirer d'impuissance devant le non-savoir est profondément humain. Mais l'homme veut tout savoir ! Il y a pourtant une liberté à la clef pour qui sait s'incliner devant un inutile savoir.

Beaucoup d'études sont une fatigue pour le corps (cit. biblique), et le dicton populaire nous invite à savoir ménager notre monture si nous voulons aller loin...

Il y a longtemps qu'on parle de désenchantement en France. Les gens sont désenchantés (sauf sur Joueb), découragés, déçus. Ils ne savent plus où leur vie quotidienne les ménera, s'ils arriveront à boucler leurs fins de mois, si le chômage ne sera pas au rendez-vous à la rentrée ou à la fin de l'année tel un cadeau empoisonné. Les gens déboussolés ne savent plus où ils vont...

Je me demande maintenant quel Samu de l'âme et du corps pourra venir à bout de leur détresse avant qu'ils ne sombrent vraiment...

L'ambiance humaine d'aujourd'hui avec sa pensée du bout des âges rappelle encore Le Bateau ivre, Le Radeau de la Méduse... ou quelque autre tragédie contemporaine (sauf pour l'Allemagne si elle gagne l'Euro de foot).

(à suivre)

Ecrit par alberto, le Jeudi 26 Juin 2008, 10:58 dans la rubrique Dire Dieu.

Commentaires :

justaimer
02-07-08 à 14:00

oui, ne pas avoir le bac n'est pas la fin du monde. Mais je ne te cache pas que j'aimerais bien l'avoir quand même. On verra demain. L'avoir ne serais-ce que pour ne pas revivre cette semaine de pression. J'ai assez mal vécut le fait de passer le bac. Ce ne m'étais jamais arrivé de stresser à ce point, je n'y étais pas préparée. Le baaaac. Tout le monde en parle, tout le monde vous stresse, et puis après, une fois qu'on l'a, il faut se démerder pour réussir ses études et puis pour trouver du boulot..

Tu as raison, il faut de la patience. Il faut se poser pour se rappeler l'essentiel. L'essentiel est que j'ai profité de chque moment cette année, que j'ai donné beaucoup de mon temps aux autres, à mes scoots, à mon aumonerie, à des assoc', à des amis, l'essentiel est que je me suis bien amusé cette année, que je me suis fait de bons amis, que j'ai joué de la guitare et du piano et investit dans l'option art plastique. l'essentiel est que j'ai bossé pour le bac, quand j'en avais le temps, et que j'ai fait ce que j'ai pu pour y arriver, pour comprendre. L'essentiel est là-dedans. Et puis, comme j'ai fais ce que j'ai pu, il n'y a pas de raison que je ne l'ai pas.

Je pense aussi que ça sert à rien de posséder toutes les chaises de la terre ^^ mais des fois j'ai des coups de "je veux gagner bcp d'argent" "je veux avoir de l'ambition", "je veux faire un métier bien payé". Pour la sécurité de l'emploi, le confort, tout ça. oui mais je veux travailler avec des enfants. je veux travailler dans le social. Et  au fond je sais que j'ai de l'ambition, elle est juste dirigé ailleurs, je veux donner ma vie aux autres, je veux partir à l'autre bout du monde. J'ai des grands rêves. Alors je me dis que c'est ça l'essentiel, et que l'argent ne fait pas le bonheur. Le bonheur est de faire ce pour quoi on est fait. quand on le peut..


 


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone