Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Une situation alarmante
Il est inutile de se faire des illusions, de se forcer à porter des lunettes à verres teintés pour voir un monde meilleur, non, les gens de la fin des temps ne s'intéressent qu'à la chair. Ils sont vendus à la chair et donc vendus au péché. Comme l'apôtre Paul à un moment de sa vie, lorsqu'il s'est aperçu de sa détresse charnelle le tenait tel un carcan : "Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché" (Ro 7.14). Aucune issue en vue. Le combat qu'il était en train de livrer en lui-même afin de s'affranchir du péché ne l'a poussé qu'à un cri final : "Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?" (Ro 7.24). Dieu ne manque certainement pas de regarder les êtres qui forment les foules de la fin des temps, et comment les voit-il ? Ne les voit-il pas ainsi que des misérables ? Des êtres qui s'ignorent, qui sont passés à côté de la question de l'apôtre Paul, et qui l'ont dépassée ! Sans doute, et dans l'ignorance de leur sort, ils ne cherchent plus QUI les délivrera de leur corps de mort. Ils s'ignorent ! Qui peut les réveiller ?

Être vendu au péché, c'est être vendu à la mort. Il n'y a que l'Esprit de Dieu qui peut revigorer un être charnel pour le rendre sensible à l'Esprit. C'est ce qu'a vécu l'apôtre Paul jusqu'au fond de ses entrailles, lorsque, soudain, son cri de détresse s'est transformé en cri triomphal : "Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur !" (Ro 7.25). Il n'y a pas d'autre issue pour l'affranchissement du péché que Jésus-Christ, c'est ce que Paul crie au monde entier à travers ses lettres ! De même qu'il n'y a pas d'autre issue pour l'affranchissement de toute une humanité charnelle que Jésus-Christ. Si Jésus ne devient pas leur Sauveur, il deviendra leur Juge ! Telle une loi établie pour l'éternité, telle est la réalité de la loi de Dieu et de ceux qui, par la chair, sont esclaves de la loi du péché. Être vendu au péché, c'est être vendu à la mort.

Il n'y a que l'Esprit de Dieu qui peut changer le cours des choses et ouvrir les yeux du coeur sur la loi de l'Esprit de vie en Jésus-Christ. Paul continue d'exprimer au monde entier son cri triomphal : "La loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ m'a libéré de la loi du péché et de la mort" (Ro 8.2). C'est possible, s'il n'est pas trop tard. L'abandon de la foi (l'apostasie) est partout, et ne facilite pas la tâche. Les coeurs sont endurcis. Prêcher au milieu de coeurs carapacés contre la vérité revient à prêcher dans le désert, comme Jean Baptiste, disant de lui-même : "Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Ésaïe, le prophète" (Jean 1.23). Mais laissons à Dieu le soin de faire des miracles. N'oublions pas que sa grande promesse demeure : "Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes" (Actes 2.17 ; Joël 2.28).

C'est une situation alarmante. Regardez, au cours de la pandémie, comment la plupart se sont fait avoir, moi le premier, en se faisant vacciner d'un vaccin qui n'est pas un vaccin, mais qui n'est que l'objet d'une expérience (selon les scientifiques les plus crédibles en honnêteté). Toute la population mondiale s'est retrouvée soumise à cette mauvaise expérience dont le dénouement n'est pas encore clair, mais qui en dit long sur la dépravation de l'être humain dans le monde. Ce n'est encore rien à côté de l'avenir décrit dans la Bible, de cette expérience réelle à laquelle va se livrer l'antichrist, un être surhumain, qui va donner l'ordre, à la fois, de pucer tout le monde, et de l'adorer lui seul, comme seul Dieu. Imaginez la situation ! Je crois que notre Dieu veut nous prévenir, afin de nous inciter à nous préparer à l'enlèvement de son église. Être enlevé de ce monde par la puissance du Christ est la seule issue pour éviter la colère de Dieu. Cet événement est décrit dans la Bible (1 The 4.13-18 et 1 Co 16.50-54). Ceux qui ne seront pas enlevés devront traverser cette période qui sera la plus terrible que la terre n'ait jamais connue.

Plus que jamais, aujourd'hui, le thème qui devrait ressortir dans le témoignage des chrétiens avertis, devrait porter sur l'enlèvement de l'église !

Ecrit par alberto, le Lundi 14 Février 2022, 14:38 dans la rubrique Dire Dieu.
Repondre a cet article


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone