Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Voulez-vous partir, vous aussi ?


Un jour ou l'autre dans notre vie, cette parole de Jésus ne peut manquer de nous atteindre : « Voulez-vous partir, vous aussi ? », en d'autres termes : voulez-vous vous éloigner de l'évangile du Christ, le refuser ? (c'est une simple question). Ce jour-là alors devient un jour décisif, car il s'agit de bien réfléchir afin de savoir exactement où nous décidons d'aller, quel sens nous donnons à notre existence, quel but ultime nous lui assignons, et quel maître nous décidons de suivre. Croire qu'il est possible de ne suivre aucun maître (ni Dieu ni maître) est une illusion, car c'est refuser de prendre conscience qu'un jour, quelqu'un est venu de l'invisible dans notre monde visible, que ce quelqu'un a pris un corps de chair semblable au nôtre afin de nous rencontrer et de nous faire du bien (pas du mal !), (pas du mal !) ... Ignorer cet événement est la plus grande erreur que l'être humain puisse commettre, pourtant, liberté oblige, chacun, chacune, est libre de commettre cette erreur... mais à ses dépends. Nous sommes tous responsables !


Extrait de l'évangile de Jean, ch. 6, v. 60-70 :


.... Après avoir entendu Jésus, beaucoup de ses disciples dirent : « Là, il exagère ! Comment admettre un tel discours ? »

Jésus s'aperçut que ses disciples le critiquaient à ce sujet. C'est pourquoi il leur dit : « Cela vous choque-t-il ? Qu'arrivera-t-il alors si vous voyez le Fils de l'homme monter là où il était auparavant ? C'est l'Esprit de Dieu qui donne la vie ; l'homme seul n'aboutit à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie. Mais quelques-uns parmi vous ne croient pas. » En effet, Jésus savait depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas et il savait qui allait le trahir. Il ajouta : « Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut venir à moi si le Père ne lui en a pas donné la possibilité. »

Dès lors, beaucoup de ses disciples se retirèrent et cessèrent d'aller avec lui. Jésus demanda alors aux douze disciples : « Voulez-vous partir, vous aussi ? » Simon Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles qui donnent la vie éternelle. Nous le croyons, nous le savons : tu es le Saint envoyé de Dieu. » Jésus leur répondit : « Ne vous ai-je pas choisis vous les douze ? Et pourtant l'un de vous est un diable ! » ...

Ecrit par alberto, le Mercredi 6 Août 2008, 11:32 dans la rubrique Dire Dieu.


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone