Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Mardi (14/05/19)
"Nul ne tiendra devant toi" (Josué 1.5)

Tant que le Saint-Esprit est là, le malin ne peut pas faire ce qu'il veut et il est bloqué. Cela ne l'empêche pas de se préparer, et il lutte pour chercher des failles. Il est comme un lion rugissant cherchant qui il va dévorer, et il tourne en rond. Il fait des dégâts partout. Mais il ne peut rien faire contre l'Esprit du Seigneur et de sa Parole, même s'il en ri, et cela dans les entreprises, dans les familles, comme dans le monde entier. Il fait souffrir ceux qui s'engagent dans la foi, il les persécute. Mais il ne fait rien sans le consentement du Seigneur qui règne à la droite de Dieu. Car c'est le plan de Dieu qui s'accomplit et non celui du malin ; à la fin, il sera pris dans son propre piège. Que ceux qui souffrent injustement reconnaissent la grâce spéciale que Dieu a pour eux ! (1 Pierre 2.19)

C'est seulement après l'enlèvement de l'Eglise (pas de tous les chrétiens, seulement de ceux qui forment l'Epouse) que l'antéchrist va avoir le champ libre pour se présenter au monde. En attendant il se prépare. La puissance du malin va en grandissant d'autant que les temps de la fin se consument.

Mais nous lui résistons en demeurant fermes dans la foi, en étant des hommes, des femmes, et en nous fortifiant. (1 Corinthiens 16.13)

Il est écrit : "Nul ne tiendra devant toi" (Josué 1.5) ! Si Dieu a dit cette Parole a Josué du temps de l'Ancien Testament, à plus forte raison il le dit maintenant à nous qui vivons sous le Nouveau Testament, sous la nouvelle alliance scellée par le sang de Christ, et qui avons en nous le Saint-Esprit !

 
Ecrit par alberto, a 10:20 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
DIX GRANDS PAYS

La Grande Confrontation : Eric Zemmour VS Daniel Cohn-Bendit sur l'Europe
https://youtu.be/qsSLTVLAMUc

Daniel Cohn-Bendit : "Dans 30 ans, il faudra faire partie des 10 grandes puissances économiques du monde".

Un élément essentiel de ce débat, à mon avis, est à 36.33. C'est Daniel Cohn-Bendit qui parle, et ce qu'il va dire ne semble être reçu, ni par Eric Zemmour, ni par David Pujadas, pourtant c'est un élément de base qui montre que Daniel Cohn-Bendit est bien informé de la stratégie politique d'un gouvernement mondial, en fait dans la continuité de Sarkozy, Hollande, et maintenant Macron (ce qui explique dans le fond pourquoi il est proche de Macron). Je souligne cet élément des "10 grands pays" (dix rois) parce qu'il est mentionné dans la Bible dans le cadre des événements des temps de la fin (Daniel 7.24 et Apocalypse 17.12).

36.33 C'est donc Daniel Cohn-Bendit qui parle : "Dans 30 ans, aucun pays européen, aucun état membre, ne fera partie du G7 (créé en 1975), aucun, même pas l'Allemagne… Il n'y aura plus de G7, mais il faudra faire partie des 10 grandes puissances économiques du monde, donc il faut le savoir. Est-ce que nous voulons changer pour être capables justement d'avoir une souveraineté économique, ou est-ce que nous voulons dépendre – parce que nous réduirons nos pays à l'espace national – dépendre des grands ? Voilà la question de l'avenir."

Ecrit par alberto, a 10:17 dans la rubrique Actualités.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (08/05/19)
JÉSUS-CHRIST EST LA SEULE ESPÉRANCE QU'IL NOUS RESTE

La création de l'Union Européenne et la mondialisation sont les causes de nos problèmes. On vit mal. Il y a que les riches qui vivent bien. Cependant, dans les rouages de ce système, on s'aperçoit que toutes sortes de vérités sont en train d'être mises à jour. Cela devrait permettre au peuple de mieux comprendre ce qui se passe. Les réseaux sociaux offrent de nombreuses informations, encore faut-il savoir discerner le vrai du faux. On se fait encore facilement avoir ! Des propagandes pas toujours faciles à comprendre circulent dans les médias mainstreams qui sont à la botte des élites mondiales et des sociétés secrètes ; ça, tout le monde commence à le savoir. Toutefois, le travail consistant à remettre la vérité au grand jour reste une entreprise difficile.

L'argent, l'argent, l'argent ! Nous vivons dans une société malade parce que le système par lequel tout fonctionne est régit à cause de l'argent. Rien d'autre que l'argent ne compte ! Faire du profit au moindre coût !

Comment peut-on vivre dans une telle société ? Pour qu'une telle société fonctionne, ne faut-il pas que les gens soient défaits de leur bon sens et si possible de leur spiritualité ? On dit que la société actuelle est abêtie et ne pense qu'à la distraction. Ça coince par ci, par là, lorsque des gens revendiquent des droits et des valeurs. C'est le cas des gilets jaunes qui par leurs actions, montrent au gouvernements français (et aux gouvernements étrangers) une opposition à ce système. Pour le Système avec un grand S, ce ne sont évidemment que des gêneurs ! Et en réponse aux gêneurs de ce système, celui-ci n'a que la répression. L'argent n'a pas d'âme, c'est pourquoi il n'y a rien à espérer d'un système basé sur l'argent.

Qui s'imagine encore que Dieu ait pu créer une société comme celle-là ? Pour le croire, il faut vraiment avoir perdu la raison ! L'arrivée brusque de la mondialisation et son accélération n'en finissent pas de déstabiliser l'environnement et la santé. Je me souviens qu'au début des années soixante dix, je faisais des trajets France-Allemagne la nuit sur des autoroutes pratiquement vides. Aujourd'hui, quel changement ! Le trafic est aussi intense le jour que la nuit !  ! Vous voyez des files de camions qui livrent les produits de la mondialisation un peu partout en Europe, laissant dans l'air des quantités de particules fines très graves pour l'environnement et la population. Il paraît que les particules fines tuent actuellement 48 000 personnes par an en France et 51000 en Allemagne. Tous ces poids lourds empruntent l'autoroute parce que c'est plus rapide et moins cher que par le train. Un individu normal qui voit ces choses se dit que cela ne pourra pas durer longtemps. Quelque part, l'alarme a déjà sonné.

À moins d'être défait de la raison, l'alarme sonne en nous. Le monde va changer rapidement et même plus rapidement qu'on ne le pense ! C'est inévitable ! Rien que la connexion programmée dans tous les domaines de l'existence, ajoutée à cela l'intelligence artificielle dont on nous rabat les oreilles, suffisent pour imaginer la pire des réalités : l'individu sous une surveillance permanente ! Qui veut une telle société ? Moi je n'en veux pas ! Mais alors, qui travaille pour qu'une telle société voie le jour ?

"Qui travaille pour qu'une telle société voie le jour ?" Qui ? Je le sais parce que je suis chrétien. Ceux qui ne sont pas chrétiens ne le savent pas et ne peuvent le savoir par eux-mêmes. La Bible dit : "Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin (du diable)." (1 Jean 5.19).

Quoi dire d'autre ? Parler du monde, développer des infos en long et en large sur le monde actuel ne servirait à rien ! D'ailleurs, les gens du monde s'en chargent ! Quant à nous, chrétiens, individus qui revendiquons notre appartenance à Christ, nous avons à parler du Christ et du monde à venir qui est le royaume de Dieu (ou le royaume des cieux). Nous en parlons et nous disons d'abord aux gens exactement ce que Jésus lui-même a dit aux foules qui le suivaient : "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche." (Matthieu 3.2). C'est ce message que nous développons régulièrement et que nous répétons afin qu'il rentre dans les têtes et pénètre jusqu'au coeur : "Jésus disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle." (Marc 1.15).

La Parole de Dieu est comme une semence. Si elle pénètre dans un coeur honnête et bon, elle tombe alors dans une bonne terre et germe. Ensuite, elle transforme la personne qui met cette Parole en pratique. "Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint Esprit." (Actes 2.38).

Ainsi, au milieu de ce monde en perdition, des individus relèvent la tête. Ce sont ceux qui écoutent le message de l'Evangile et l'acceptent pour être sauvés ! Jésus-Christ est la seule espérance qu'il nous reste ! "C’est en lui seul que se trouve le salut. Dans le monde entier, Dieu n’a jamais donné le nom d’aucun autre homme par lequel nous devions être sauvés." (Actes 4.12), parce que seul Jésus-Christ est ressuscité ! C'est comme une main tendue à notre portée et qu'il faut saisir tant que cela est possible ! Bientôt, cette main tendue se retirera, car nous l'avons dit plus haut : "Le monde entier est sous la puissance du malin" !

Aujourd'hui, lorsque je regarde les gens un par un au milieu de la foule, je me réjouis que Dieu les aime ! Dieu aime chaque individu du même amour que le Père a aimé le Fils ! Chaque individu a donc la même chance d'être sauvé en choisissant d'être une bonne terre dans son coeur et en y travaillant. Personne n'ôtera à ma place les pierres, les cailloux, ou les ronces qui s'y trouvent ; Dieu lui-même ne les ôtera pas pour moi. C'est à moi de le faire. Les choses du monde qui veulent prendre la première place dans ma vie, je dois les rejeter. Je dois choisir entre le monde et le royaume de Dieu dont Jésus a annoncé la venue. Et je dois le croire !

Ecrit par alberto, a 16:27 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (02/05/19)
LA CHAIR N'HÉRITE PAS LE ROYAUME DE DIEU

"Ce que je dis, frères, c'est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n'hérite pas l'incorruptibilité." (1 Corinthiens 15.50). À la mort, nous laissons notre dépouille charnelle, physique, ici-bas, et mise en terre, elle retourne en poussière. Si nous sommes nés de nouveau, notre âme rejoint notre esprit et nous découvrons alors la merveilleuse créature que nous sommes en Jésus-Christ ! "Nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est" (1 Jean 3.2). Puis, dans la présence du Seigneur, nous attendons la résurrection de notre corps : "Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement." (1 Thessaloniciens 4.16)

Si Jésus revient de notre vivant, et que nous nous sommes préparés pour sa venue, nous ne passerons pas par la mort, nous serons en un clin d'oeil transformés dans un corps glorieux, immortel (1 Corinthiens 15.52) et enlevés sur les nuées à la rencontre du Seigneur : "Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles." (1 Thessaloniciens 4.17-18)

 
Ecrit par alberto, a 10:33 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
LA NOUVELLE VIE EN CHRIST

Si une personne entend le message de la croix de Jésus-Christ et y prête attention, quelque chose va changer en elle.

Si elle y répond par un acte de foi, en reconnaissant sur la croix le Fils de Dieu portant en son corps tous les péchés qu'elle a commis, alors cette personne va naître de nouveau. Elle va naître de l'Esprit de Dieu et commencer une toute nouvelle vie que la mort n'arrêtera pas, parce qu'elle a reçu la vie éternelle. Sa nourriture spirituelle sera la Parole de Dieu, par laquelle elle va grandir dans son être intérieur. Autant son être extérieur, qui est le corps physique, va vieillir jusqu'à retourner en poussière, autant son être intérieur, l'homme nouveau, créé à l'image de Christ dans une sainteté parfaite (Ephésiens 4,24) va pouvoir passer dans son âme et dans son corps pour opérer par le Seigneur un processus de sanctification. C'est la nouvelle vie en Christ. "Jésus s'est chargé de nos péchés. Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies" (Esaïe 53 et Matthieu 8.17).

À la nouvelle naissance, Dieu fait disparaître notre vieil homme, c.-à-d. notre esprit non régénéré et le remplace par un esprit nouveau (l'homme nouveau), créé pur et saint à l'image de Jésus. C'est fait depuis la mort et la résurrection de Christ ! "Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous marchions, nous aussi, dans une vie nouvelle." (Romains 6.4). Et Dieu nous dit dans sa Parole, que cet être nouveau qui est notre esprit, c'est ce que nous sommes réellement. Nous n'en sommes pas conscients, c'est pourquoi nous avons besoin que Dieu lui-même nous le révèle personnellement dans sa Parole et par son Esprit.

À la nouvelle naissance, seul l'esprit est recréé, tandis que l'âme et le corps physique restent dans le même état. Et c'est par l'esprit que nous sommes ensuite appelés, grâce au Saint-Esprit qui vient habiter dans notre esprit, à apprendre à marcher non selon la chair, mais selon l'Esprit.

L'âme, située entre l'esprit et le corps physique, est notre être intérieur conscient par lequel nous exprimons nos choix, nos sentiments, nos volontés. Tandis que "la chair" correspond au corps physique et à ses membres. L'apôtre Paul nous dit que dans cette chair habite une puissance de péché appelée "la loi du péché" et qui ne disparaît pas à la conversion mais qui reste jusqu'à notre mort. C'est cette loi du péché qui nous donne du fil à retordre !

Romains 6,7,8 nous instruit exactement dans ce domaine. Je dois donc bien lire et méditer ces textes afin de bien les comprendre tout en priant le Seigneur qu'il m'éclaire et me révèle la vérité par le Saint-Esprit.

"Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair." (Galates 5.16-17). La marche selon l'Esprit permet de rendre impuissante la loi du péché qui est dans la chair. Mais si tu relâches la marche selon l'Esprit, la chair prend aussitôt le dessus avec ses désirs, ses passions, et derrière il y a des démons qui n'attendent que cela pour te pousser toujours plus loin dans la séduction jusqu'à te faire tomber dans le péché ! "Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible." (Matthieu 26.41)

L'important est d'avoir bien compris son identité en Christ, d'avoir bien saisi que l'esprit que Dieu m'a donné à ma nouvelle naissance est pur et saint à l'image du Fils de Dieu – tellement saint que Dieu l'a fait asseoir avec Christ dans les lieux célestes (Ephésiens 2.6) ! Je n'en suis pas conscient mais je le crois ! Et plus je vais faire passer mon esprit dans mon âme, plus mon âme va se transformer, jusque dans mon corps physique, et plus l'être que je suis réellement en Jésus va devenir visible dans mon entourage.

En d'autres mots, mon esprit est déjà dans le royaume de Dieu, et petit à petit en marchant selon l'Esprit, mon âme passe peu à peu comme dans le royaume de Dieu ! Et plus l'esprit de vie en Jésus-Christ vient dans mon corps physique, plus il est sanctifié et débarrassé des maladies !

"Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'Esprit; parce que la loi de l'esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m'a délivré de la loi du péché et de la mort." (Romains 8.1-2)

N'oublions pas que le Seigneur ne nous laisse pas seuls. Il est là à nos côté ! Il est en nous ! Il a prévu tout ce qu'il faut pour l'édification personnelle et pour l'édification du corps de Christ : "Il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ." (Ephésiens 4.11-12). À nous d'ouvrir les yeux et les oreilles en persévérant et en croyant !

 
Ecrit par alberto, a 10:32 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (21/04/19)
DU CHAOS EN PERSPECTIVE
--> Pourtant : "La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ." (Jean 1.17)

La loi a été donnée par Moïse

Avant d'envoyer le Fils vers nous, le Père nous a envoyé Moïse.
Moïse nous a apporté de la part de Dieu les Tables de la Loi qui ont pour but de révéler en nous le péché. Les Tables de la Loi sont destinées, non seulement au peuple Juif, mais à tous les peuples.
Un peuple qui accepte les Tables de la Loi est béni ! Confronté aux Commandements de Dieu, l'individu se rend compte de son incapacité à accomplir les Commandements de Dieu, ce qui permet à la conscience de se réveiller et d'en appeler à la grâce de Dieu.

La grâce est la vérité sont venues par Jésus-Christ

Lorsqu'un coeur a été travaillé par la loi de Moïse, il accepte volontiers la grâce venue par Jésus-Christ. La Loi passe en quelque sorte le relais au Seigneur Jésus – qui n'a pas aboli la loi, mais qui l'a accomplie parfaitement. Ayant compris cela dans son coeur, l'individu a envie de se repentir de ses péchés et d'écouter tout ce que le Seigneur lui dit dans sa Parole, et il est prêt à le suivre. Parce qu'il a compris l'amour et la justice de Dieu.

L'exemple du peuple Juif

Un peuple qui a reçu la loi de Dieu mais qui ne veut pas le savoir, qui rumine et se rebelle à tout bout de champ, comme l'a fait le peuple Juif dans le désert avec son conducteur Moïse, un tel peuple ne peut pas être béni et court vers sa destruction. Nous devons le savoir et en garder le souvenir que toute une génération du peuple Juif a péri dans le désert (1 Corinthiens 10.1-12). Cet épisode tragique devrait faire réfléchir tous les peuples contemporains, et surtout le peuple français. La Bible nous met en garde contre cette page d'histoire : "Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d'exemples, afin que nous n'ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. Ne devenez point idolâtres, comme quelques-uns d'eux, selon qu'il est écrit: Le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir." (1 Corinthiens 10.6)

La révolution dans les rues et sur les ronds-points

Il y a eu la révolution française en 1789. En 2019, une nouvelle révolution est en train de faire son chemin en France, mais qu'apportera cette révolution ? La bénédiction ? Certainement pas ! Ce qu'elle apportera, comme chaque révolution, c'est du sang versé et un retour à la case départ, comme dans le jeu de l'Oie.

Le peuple de Dieu, rebelle, a tourné en rond pendant 40 ans dans le désert. Pareillement, on peut se demander combien de temps la France veut-elle encore tourner en rond dans son désert !

Il est grand temps qu'une nouvelle génération dispose son coeur à écouter la prédication de l'Evangile, se repente et accepte d'écouter ce que Dieu dit !

Malheureusement, nous ne voyons pas dans la masse, ou que très partiellement, une telle disposition de coeur. Ce à quoi nous assistons est plutôt le contraire. La plupart des gens saluent l'unité nationale qui s'est constituée derrière l'incendie de Notre Dame. Mais c'est ignorer majestueusement que Dieu n'habite pas dans des édifices faits de mains d'hommes ! Alors, cette unité nationale basée sur une idolâtrie ne pourra pas durer, d'autant que les puissances démoniaques qui se cachent derrière sont divisées. "Si donc Satan se révolte contre lui-même, il est divisé, et il ne peut subsister, mais c'en est fait de lui" a dit Jésus (Marc 3.26). Du chaos en perspectives !

"Et que sert-il à un homme de gagner le monde entier, s'il perd son âme ?" (Marc 8.36)

Pour qui n'y prend pas garde, tous les sujets sont bons pour s'égarer loin de la vérité, et les médias ayant gagné un monopole de puissance grâce au soutien des milliardaires, s'en donnent à coeur joie : "Il faut sauver ceci, sauver cela" ! Ces médias parviennent à manipuler des foules pour une cause en apparence noble et vitale mais qui dans le fond n'est que mensongère. Il n'y a que le diable pour faire croire aux gens qu'ils sont appelés à sauver la planète, ou que leur destin est d'aller sur Mars ! Pauvre créature pécheresse que l'homme ! Il ignore sa véritable identité ! Heureusement que le Créateur l'aime et qu'Il ne lâchera rien pour le sauver ! Du moins pour ceux qui se laissent sauver ! Ceux qui fermeront leur coeur au Christ périront corps et âme !

Que faire ?

Il y a deux solutions : regarder son nombril ou regarder à Jésus. Pour ma part, il y a longtemps que mon option est Jésus. C'est Lui l'unique porteur d'espérance ! C'est Lui l'unique porteur de la vraie lumière ! Plus encore : Jésus est Lui-même la lumière qui est venue dans le monde pour éclairer tout homme ! Et c'est cette lumière personnifiée qui a besoin de venir en nous dans notre coeur. Si je ferme mon coeur à Jésus (à son Evangile), je n'aurai pas de lumière en moi, sinon que des ténèbres – et Satan va me faire croire que mes lumières sont vraies ! Non ! Sans Jésus, mes lumières ne sont rien que ténèbres ! Le monde entier est dans cette situation où tous, savants, érudits, docteurs, croient en leurs propres lumières alors qu'en réalité, ce n'est pas vrai ! Leur lumière est ténèbres, parce qu'ils n'ont pas Jésus dans leur coeur ! Ils ignorent que les choses humaines n'ont rien à voir avec les choses de Dieu !

Pourtant, Jésus ne cesse de parler au peuple, d'expliquer qui il est, pourquoi il est venu, et que tout ce qu'il fait, ce n'est pas lui qui le fait, mais le Père qui est en lui. "En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père ; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement." (Jean 5.19). Sur son enseignement, il dit : "Je ne fais rien de moi-même, mais je parle selon ce que le Père m'a enseigné." (Jean 8.28).

De même à ses disciples, il dit : " Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire." (Jean 15.15

L'enseignement de la vérité est donc simple à comprendre (à condition de le croire) : Jésus ne peut rien faire sans le Père, et les disciples ne peuvent rien faire sans Jésus ! Que peut faire la créature sans Dieu, sinon que des choses vaines, qui ne subsisteront pas parce qu'elles brûleront au feu du jugement ! Alors à quoi s'attendre d'un peuple sans Dieu livré à lui-même, sachant qu'un peuple sans Dieu livré à lui-même est en réalité un peuple livré et soumis (même inconsciemment) au contrôle de Satan ?

La mort et la destruction sont dans Satan, le malin, qui maintient le monde entier sous sa puissance (1 Jean 5.19). La vie, la lumière et l'espérance sont en Christ qui, en vue de sa crucifixion et de sa résurrection, a dit à ses disciples : "Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, j'ai vaincu le monde." Jean 16.33)

Jésus-Christ est le même hier, aujourd'hui, et éternellement. Son mot d'ordre pour ses disciples n'a donc pas changé

Sa Parole a seulement besoin d'imprégner nos coeurs pour nous motiver et nous faire réagir selon sa volonté, surtout en ces temps mauvais : "Jésus parcourait toutes les villes et les villages, enseignant dans les synagogues, prêchant la bonne nouvelle du royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité. Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu'elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n'ont point de berger. Alors il dit à ses disciples: La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson." (Matthieu 9.35-37)
 
Ecrit par alberto, a 23:44 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (18/04/19)
HEUREUSEMENT QUE LE PÈRE NOUS A AIMÉS ET A ENVOYÉ SON FILS POUR NOUS SAUVER !

C'est le diable qui a fait entrer le péché dans l'humanité. Adam et Eve se sont fait piéger par lui dans le paradis et Dieu a été obligé de les chasser dehors. Dès lors que le péché est entré en eux, il ne pouvait pas les garder dans le paradis où tout est absolument saint !

Depuis ce jour, notre humanité se trouve piégée dans le péché et chassée hors de Dieu.

D'où vient le diable ?

Avant qu'il soit appelé le diable, il était un puissant ange de lumière
(Lucifer : porteur de lumière), un chérubin, protecteur de Dieu, et parfaitement saint. Mais, il se révolta avec l'idée orgueilleuse de prendre la place de Dieu. Le prophète Ezéchiel fut conduit à prononcer une complainte sur cette puissante créature céleste qui s'est révoltée contre Dieu et qui fut chassée du ciel :

"La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:  Fils de l'homme, Prononce une complainte sur le roi de Tyr ! Tu lui diras: Ainsi parle le Seigneur, l'Éternel: Tu mettais le sceau à la perfection, Tu étais plein de sagesse, parfait en beauté. Tu étais en Éden, le jardin de Dieu ; Tu étais couvert de toute espèce de pierres précieuses, De sardoine, de topaze, de diamant, De chrysolithe, d'onyx, de jaspe, De saphir, d'escarboucle, d'émeraude, et d'or ; Tes tambourins et tes flûtes étaient à ton service, Préparés pour le jour où tu fus créé. Tu étais un chérubin protecteur, aux ailes déployées ; Je t'avais placé et tu étais sur la sainte montagne de Dieu ; Tu marchais au milieu des pierres étincelantes. Tu as été intègre dans tes voies, Depuis le jour où tu fus créé Jusqu'à celui où l'iniquité a été trouvée chez toi. Par la grandeur de ton commerce Tu as été rempli de violence, et tu as péché ; Je te précipite de la montagne de Dieu, Et je te fais disparaître, chérubin protecteur, Du milieu des pierres étincelantes.  Ton coeur s'est élevé à cause de ta beauté, Tu as corrompu ta sagesse par ton éclat ; Je te jette par terre, Je te livre en spectacle aux rois. Par la multitude de tes iniquités, Par l'injustice de ton commerce, Tu as profané tes sanctuaires ; Je fais sortir du milieu de toi un feu qui te dévore, Je te réduis en cendre sur la terre, Aux yeux de tous ceux qui te regardent. Tous ceux qui te connaissent parmi les peuples Sont dans la stupeur à cause de toi ; Tu es réduit au néant, tu ne seras plus à jamais ! (Ezéchiel 28.11-19) https://www.lueur.org/bible/lire/ezechiel28.11-19/segond-1910

C'est sous la forme d'un serpent que cet ange déchu appelé diable séduisit Adam et Eve, les rendant esclaves du péché.

Puis, après la chute d'Adam et Eve, le diable étant chassé du ciel a pris le contrôle de toute l'humanité habitant sur toute la surface de la terre, et cela jusqu'à ce jour.

Comprendre l'oeuvre de Dieu maintenant

L'oeuvre de Dieu maintenant est de délivrer l'homme de son péché pour le rendre saint afin qu'il retrouve sa place dans le paradis avec Dieu. Rien de plus, rien de moins. Mais cela ne peut se faire que par le Fils et par la foi en Lui.

C'est la raison pour laquelle, Dieu, qui a tant aimé le monde, a envoyé son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais qu'il ait la vie éternelle

Le Fils de Dieu, Jésus, qui vit de toute éternité avec son Père, qui est donc saint, sans péché, a pris un corps semblable au nôtre. Il est venu dans un but précis : afin de s'offrir en sacrifice sur la croix pour le péché de tous les hommes. Et c'est fait depuis plus de deux mille ans déjà ! Il a pris en son corps physique tous nos péchés, toutes nos infirmités, et toutes nos maladies. Le sang pur de Jésus-Christ qui a coulé à la croix, satisfait pleinement le Père et suffit pour le rachat de nos âmes. Si quelqu'un croit en Jésus-Christ, il est sauvé du châtiment dû à ses péché, il ne vient donc pas en jugement, et il a accès dans le paradis de Dieu.

Le salut en Jésus-Christ est considérable, car il comprend le salut de tout notre être (l'esprit, l'âme, et le corps) ! Heureusement que le Père nous a aimés et a envoyé son Fils pour nous sauver ! Je souhaite à chacun, chacune, cette révélation ! "Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable." (1 Jean 3.8)

Ecrit par alberto, a 20:45 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (15/04/19)
"PUIS IL LEUR PARLE DANS SA COLÈRE, IL LES ÉPOUVANTE DANS SA FUREUR."

Nous sommes dans les temps de la fin. Beaucoup d'articles ont paru un peu partout venant de chrétiens convertis, afin de prévenir le peuple que les temps de la fin sont des temps de jugements.

Dieu en a marre des "mdr" lorsque le message d'amour de la croix est annoncé ; et sa patience arrive à sa limite lorsque les peuples et leurs dirigeants persistent dans la rébellion.

"Puis il leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur" (Psaumes 2.5).

Le désir profond de Dieu n'est pas d'entrer en jugement puisque dans son amour, il a envoyé son Fils bien aimé dans le monde pour que monde soit sauvé par Lui. Dieu veut que les peuples se repentent ; s'ils ne se repentent pas, ils s'attirent un jugement. Pour que sa grâce s'accomplisse au lieu des jugements – car Dieu est un Dieu juste qui ne peut laisser le péché impuni – il faut que les peuplent se repentent de leurs péchés ! La colère de Dieu finit par s'abattre sur un peuple (comme sur un individu) qui ne se repent pas.

"Repentez-vous car le royaume des cieux est proche" (Matthieu 4.17). Jésus l'a dit lui-même dans ses prédications. Il annonçait déjà l'imminence de son retour. Deux mille ans après, combien son retour est d'autant plus proche ! Les chrétiens convertis se préparent en se sanctifiant. Les autres qui sont encore inconvertis, Dieu les appelle à sortir des fausses églises, des fausses doctrines, à sortir du mensonge et de la tradition des hommes, pour entrer "en Christ" dans la vraie foi de la Parole de Dieu (la Bible), pour entrer dans la vérité prêchée sous l'onction réelle du Saint-Esprit, oui pour entrer "en Christ" et faire partie de la vraie Eglise qu'il va venir bientôt enlever.

"Sauvez-vous de cette génération perverse." (Actes 2,14).
 
Ecrit par alberto, a 06:56 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (07/04/19)
Combien de vies avons-nous pour connaître Dieu ?

Combien de vies avons-nous pour connaître Dieu ?

À toi comme à moi, Dieu nous offre toute une vie pour le connaître ! N'est-ce pas merveilleux ! Reconnaissance pour notre papa et notre maman qui nous ont engendrés ! Si nous n'étions pas nés, nous ne pourrions jamais connaître Dieu ! Mais nous n'avons qu'une vie pour connaître Dieu. Le savons-nous ? Au milieu de nos occupations diverses, si nous ne prenons pas un temps spécial pour réfléchir sur Dieu et l'éternité, alors nous risquons le pire qui puisse arriver à un être humain : la perte de l'âme, ce que la Bible appelle "la seconde mort". Lorsque notre corps retourne en poussière le jour de notre mort, c'est la première mort. L'âme, elle, continue à vivre en dehors du corps physique. À ce moment-là où le corps est détruit, l'âme ne peut plus retourner en arrière et s'en va vers son lieu. Savons-nous où ira notre âme ? Il y a deux lieux possibles. L'âme qui a mis sa confiance en Christ ne vient pas en jugement puisque Christ s'en est chargé, elle va donc directement dans le paradis dans la présence de Jésus. Tandis que l'âme qui n'a pas connu Jésus se retrouve perdue loin de Dieu et du paradis et s'en va vers un lieu de ténèbres et de tourments pour y attendre le jugement divin.

"Il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le jugement." (Hébreux 9.27). Cette parole biblique est écrite comme dans le marbre pour le bien de nous tous, exactement comme les Dix Commandements gravés sur la pierre par Dieu lui-même et recueillis par Moïse sur le mont Sinaï pour le bien de nous tous. La loi divine résumée par les Dix Commandements a pour but de nous montrer notre incapacité à accomplir parfaitement les commandements divins, car devant Dieu, la transgression d'un seul commandement nous déclare pécheur et nous coupe de Dieu. Le péché est la transgression de la loi divine, et c'est cette transgression appelée péché qui est la cause de la mort. La loi de Moïse a pour but de révéler en nous cet état de pécheur afin que nous éprouvions dans notre coeur et dans notre conscience la nécessité de la grâce. Ainsi la loi de Moïse s'avère pour tous les peuples d'une importance capitale, car elle est comme un pédagogue qui nous conduit à Christ. Il y a d'abord "la Loi", ensuite "la grâce". Dans la Bible, nous passons de l'Ancien Testament au Nouveau Testament."La loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ." (Jean 1.17)

Que se passe-t-il si nous n'écoutons pas Moïse ?

Si nous n'écoutons pas Moïse, cela veut dire que nous sommes sans Loi (ici les lois humaines ne comptent pas devant Dieu). Un peuple sans loi divine est un peuple privé de sens, désorienté, insensible à la notion de péché et livré à lui-même, livré à ses sens charnels qui eux-mêmes sont dominés par une puissance qui est celle du péché et dont le diable a le pouvoir de contrôler.
Le meilleure exemple d'un peuple sans Dieu nous est rapporté dans la Bible, lorsque Moïse s'est absenté pendant plus d'un mois sur le Mont Sinaï pour aller recevoir les deux tables du témoignage, tables de pierre, écrites du doigt de Dieu, les Tables de la Loi (Exode 31.18). Durant ce temps, il laissa le peuple des Israélites en bas dans le désert de Sinaï. Qu'a fait ce peuple pendant l'absence de Moïse ? Il s'impatienta et commença par se fabriquer un faux dieu en or. Ensuite (je cite la Bible), "le peuple s'assit pour manger et pour boire ; puis ils se levèrent pour se divertir." (1 Corinthiens 10.7). Aujourd'hui, si vous portez votre regard sur le monde et les nations, vous vous apercevez que rien n'a changé ! Le monde est désorienté ! Partout, lorsqu'un peuple est sans Dieu et sans loi, il s'invente un faux dieu, se fabrique des idoles et devient idolâtre. Il se divertit même jusqu'à la débauche. Ce ne sont pas les lois humaines qui peuvent redresser les moeurs et rétablir l'ordre et l'harmonie dans une société, parce que l'homme ne peut donner que ce qu'il a reçu. Moïse a reçu les Tables de la Loi pour le peuple Juif, mais ces mêmes Tables de la Loi sont aussi pour toutes les nations qui veulent bien les recevoir ! Il est évident que l'amour inconditionnel de Dieu est pour toutes les nations qui veulent bien le recevoir ! Les dirigeants des nations, les rois, portent ainsi une très grande responsabilité devant Dieu !

La parabole de Jésus sur "L'homme riche et le pauvre Lazare" est très instructive à ce sujet (Luc 16.19-31) https://www.biblegateway.com/passage/… . Elle enseigne dans sa conclusion que si les peuples n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader quand même quelqu'un des morts ressusciterait. C'est dire l'importance de la loi de Moïse qui prépare le terrain de la grâce permettant à l'homme d'être sauvé ! "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu." (Ephésiens 2.8)

Maintenant, pour qui veut comprendre, c'est très simple ! Nous avons tous une disposition de coeur qui a besoin d'être mise en lumière. Sommes-nous profondément "pour" ou "contre" la vérité ? Qu'est-ce que la vie nous a déjà appris ? Quels sont les sentiments de notre coeur ? Avons-nous développé une préférence, voire un amour, pour la vérité ? Si c'est le cas, nous avons mis toutes les chances de notre côté pour accepter le message de la croix le jour où nous l'entendrons ! En revanche, si c'est le contraire, si nous n'aimons pas la vérité, alors notre coeur se fermera lorsqu'il sera confronté au message de l'évangile qui est le message de la vérité. Dans ce cas, cela signifie que nous avons développé en nous de l'amour pour le mensonge et non pour la vérité... Là aussi, chaque individu se trouve responsable de ses choix devant Dieu !

Jésus et Pilate

Lorsque Jésus a été arrêté pour être crucifié, il a été remis a Pilate, gouverneur de Judée. Entre le Fils de Dieu et Pilate, il y eu un court dialogue, écoutez : "Pilate répondit : Moi, suis-je Juif ? Ta nation et les principaux sacrificateurs t'ont livré à moi : qu'as-tu fait ? Mon royaume n'est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n'est point d'ici-bas. Pilate lui dit : Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. (Jean 18.35-37).

Ces paroles très importantes révèlent que Jésus est roi d'un royaume qui n'est pas de ce monde. En plus, pour attester sa parole, il affirme qu'il est venu pour rendre témoignage à la vérité, avant de conclure par cette phrase décisive en ce qui concerne l'orientation de notre coeur : "Quiconque est de la vérité écoute ma voix."

Cela veut dire que si je suis "de la vérité" je vais écouter ce que dit Jésus-Christ et je vais être attiré par lui. Mais, si mon coeur se ferme à sa voix, cela veut dire que je suis "du mensonge" et mon coeur va s'opposer à la personne de Jésus-Christ, et du coup, à la grâce qu'il représente ! Là, si je ne décide pas de changer le plus tôt possible pour me repentir, je cours à la perdition éternelle !

Ecrit par alberto, a 00:23 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (04/04/19)
LE CONTRÔLE DES PENSÉES
--> Pour les chrétiens (qui sait ? il y en a peut-être un dans la salle)

Si nous sommes chrétiens et que nous voulons devenir de vrais disciples, alors en plus de la victoire sur le péché, nous avons besoin de la victoire sur nos pensées. Tout le plan de Dieu pour nous va se jouer à ce stade au niveau de nos pensées.

Je n'ai jamais autant compris cette nécessité du contrôle de nos pensées qu'à l'âge de la retraite !

La loi du péché et de la mort qui est dans notre corps physique (dans la chair) jusqu’à notre mort, nous donne du fil à retordre ! “Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.” (Galates 5.17). Nous sommes morts avec Christ, notre vieille nature est morte, mais la chair en nous n’est pas morte. Plus nous nous dépouillons de cette vieille nature pour revêtir l’homme nouveau, plus les désirs de la chair sont maintenus dans l’impuissance. En attendant, la chair nous bombarde de désirs et si nous la laissons faire, nous risquons de succomber et de tomber dans le péché. La chair est au service de Satan. J'ai compris maintenant que cet adversaire est puissant pour nous séduire tout au long de nos activités, nous aveugler dans certains domaines et nous faire avaler des couleuvres. Autant Dieu veut unir, autant Satan veut diviser et détruire ! N'est-ce pas lui qui enferme les chrétiens dans toutes sortes de dénominations parce qu'il a réussi à contrôler leurs pensées ?

Je remercie le Seigneur de m'avoir appelé à sortir de ces chemins conflictuels et trop dominés par la parole humaine, pour revenir à la Parole de Dieu seule !

La victoire nous est déjà acquise par Christ à la croix, mais pour recevoir cette victoire dans sa plénitude, il n’y a pas d’autre solution que d’amener captives toutes nos pensées à l’obéissance de Christ (2 Corinthiens 10.5).

Quel est le plus grand commandement de Dieu dans l'Ancien Testament ? Réponse : “Tu aimeras l'Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme et de toute ta force.” (Deutéronome 6.5). Dans le Nouveau Testament, Jésus y apporte une nuance en y introduisant la notion de “pensée” : “Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée.” (Matthieu 22.37 et Marc 12.28). Jésus y ajoute "de toute ta pensée”, cela veut dire que toutes nos pensées humaines qui ne sont pas les pensées de Dieu doivent être éliminées et rendues captives en Jésus-Christ.

Nos pensées humaines, en effet, ne sont rien devant Dieu. Il nous dit dans l’Ancien Testament : “Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées.” (Esaïe 55.9) C'est pourquoi, étant au bénéfice de la Nouvelle Alliance, nous devons lier et éliminer toutes pensées humaines et ne garder dans nos coeurs que la pensée de Jésus-Christ. Souvenons-nous que “c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.” (Matthieu 15.19). Si nous n'avons pas le désir d'aimer Dieu comme lui-même le demande et de lui obéir, nous courons à l'échec. Si nous laissons Dieu agir en nous, alors il agira. Il nous montrera ce qui ne va pas et il nous rendra capables de faire sa volonté. Si nos pensées ne sont pas les pensées de Dieu, elles ont besoin d'être renouvelées d’autant que nous sommes de nouvelles créatures. Cela engage notre intelligence et nos sentiments dans un grand combat au niveau de notre âme.

Dieu dit dans Esaïe 55 et au verset 8 : “Mes pensées ne sont pas vos pensées”. En clair : les pensées des hommes ne sont pas les pensées de Dieu. Mes pensées humaines, même les plus belles aux yeux des hommes, doivent être éliminées, complétement éliminées, afin que je puisse marcher, non pas selon la chair, mais selon l'Esprit. Et même : “Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu (par la force de Dieu), pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements (les pensées) et toute hauteur (les arguments sophistiqués) qui s'élève contre la connaissance de Dieu (par sa Parole), et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ.” (2 Corinthiens 10.4-5).

Nous ne pouvons pas vivre selon l'Esprit avec des pensées humaines, sinon nous allons droit au péché. Les pensées humaines sont charnelles ! Le but de notre vie chrétienne est donc d'amener impérativement toutes nos pensées captives en Christ, pour dire un jour comme Paul : “Or nous, nous avons la pensée de Christ” (1 Corinthiens 2.16).

Il faut souligner que ce même Paul, avant que le Seigneur Jésus l'ait arrêté dans sa course folle puisqu'il persécutait les chrétiens, n'était animé que par des pensées humaines ! Si le Seigneur l'a transformé pour en faire l'apôtre que nous connaissons, soyons sûrs et certains que ce même Seigneur pourra aussi nous transformer et faire de nous les meilleurs disciples !

Ce point est très important, car si nous manquons de perséverance en négligeant le contrôle de nos pensées, nous ne pourrons pas mettre en pratique la parole de l’apôtre Jean : “Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas.” (1 Jean 5.18).

Si tu pèches, repens-toi et reviens à la parole de Dieu : 2 Corinthiens 10.4-5. Applique-toi à mettre en pratique ce verset. Tu t’apercevras ensuite que les deux versets sont liés l’un à l’autre à n’en faire qu’un, celui de Jean (1 Jean 5.18) et celui de Paul (2 Corinthiens 10.4-5). C’est en tout cas, je crois, ce que le Seigneur, notre Dieu, veut révéler à tous, pour notre délivrance !

Autrefois, pour surveiller une région, on construisait des forteresses à des endroits stratégiques, on y mettait des troupes et tout le territoire était contrôlé. Satan fait pareil dans nos vies. S'il arrive à introduire en nous des pensées contraires à la Parole de Dieu et que nous les croyons, alors nous sommes piégés, pieds et mains liés sous son contrôle. Une foule de chrétiens le sont de cette manière parce qu'ils ne contrôlent pas leurs pensées et laissent s’installer en eux des pensées qui ne sont pas de Dieu et auxquelles ils croient (fausses doctrines, faux évangiles, mais aussi tout ce qui est lié aux oeuvres de la chair dont il est question en Galates 5.19) ! Or ce que nous croyons dans notre coeur, finit par se réaliser, soit pour notre plus grand bien avec la victoire en Christ lorsque nos pensées viennent de Dieu, soit pour la mort et l'échec lorsque nos pensées viennent du diable. Dans tout cela, Dieu nous laisse responsables de nos choix : “J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité” (Deutéronome 30.19).

De notre bouche ne doit sortir que de la bonne eau (de bonnes paroles) ! Si nous ne contrôlons pas nos pensées, de l'eau amère finira par sortir de notre bouche (des paroles mauvaises). Ce n'est pas ce que Dieu veut, et si notre coeur est honnête, reconnaissons que ce n'est pas non plus ce que nous voulons ! Lorsque de mauvaises pensées passent dans notre tête, ne les laissons pas s'installer. Luther a dit : “Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher de faire leur nid dans vos cheveux.”

En bon chrétien, il n'y a pas d'autre solution que de se placer en sentinelle pour contrôler à la lumière du Saint-Esprit et de la Parole de Dieu chaque pensée qui nous vient : “Qui va là ? D'où viens-tu ?”, et de la laisser passer ou ne pas la laisser passer en fonction de la Parole de Dieu bien comprise et méditée. Ne nous laissons pas séduire par la tentation, ni conduire sur une voie de tentation. C'est ainsi que notre intelligence sera renouvelée. Il suffit d’en faire l’expérience. Lorsque notre coeur se remplit des choses de Dieu, il devient plus facile de marcher de mieux en mieux et en continu selon l'Esprit sans accomplir les désirs de la chair et sans entretenir des pensées de colère, d'animosité, ou d'impureté... Prenons conscience de la gravité du péché et n'oublions jamais, même un seul jour, la recommandation du Seigneur Jésus : “Veillez et priez” ! Enfin, l’apôtre Paul nous apporte le modèle de référence pour savoir vers quoi diriger nos pensées : “Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.” (Philippiens 4.8).

Amener toute pensée captive à l'obéissance de Christ n’est pas chose facile dans ce monde ! Mais si quelqu'un est appelé à entreprendre ce combat, qu'il se réjouisse, il est vraiment béni, parce que Dieu lui a montré le domaine des pensées par lesquelles Satan voudrait encore le contrôler et l'endormir afin qu'il tombe dans le péché et qu'il périsse. Combien de chrétiens sont-ils maintenus de la sorte dans l’endormissement par Satan ?

(Extrait de ma notice : "Jésus veut te guérir. Une remise en question de ta foi") 

 
Ecrit par alberto, a 01:00 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone