Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Mardi (19/09/17)
Pourquoi les médias nous mentent ?

L'attitude du plus grand nombre rejoint celle de monsieur Tout-Le-Monde (dont je fais partie). Lorsque nous consultons les médias pour nous informer, nous nous attendons évidemment à ce qu'ils nous disent la vérité. Mais ils nous mentent ! Qui ne s'en est pas encore aperçu ? Ils nous mentent !

En y réfléchissant, c'est monsieur De Lapalisse qui m'a répondu. Et c'est la parole de Dieu qui m'a éclairé. D'abord, en me montrant une chose : la parole de Dieu éclaire les chrétiens nés de nouveaux, mais pas les autres ! Les autres sont fermés à la bonne nouvelle et demeurent dans des ténèbres spirituelles. Ils ont donc besoin que le Saint-Esprit viennent les convaincre de péché, de justice et de jugement. Ceux qui ont compris, qui se sont laissés convaincre par Dieu lui-même, se sont repentis et ont ouvert leur coeur afin de recevoir le Saint-Esprit. Ils sont passés des ténèbres à la lumière, du monde au royaume de Dieu. Ils sont nés de nouveau. Ils sont de nouvelles créatures pouvant dire maintenant, comme le roi David : "Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier".

Ils ont compris. Alors ils lisent la parole de Dieu et celle-ci vient éclairer leurs pensées tout en illuminant leur coeur. Ils voient les situations dans le monde avec un oeil nouveau, parce que Dieu les éclaire dans la perspective de son plan. Ils sont rassurés de voir que pour leur propre vie, Dieu a un plan qui vient s'insérer dans le plan grandiose du royaume de Dieu sur la terre, et dont Jésus-Christ est le Seigneur. Plus encore : le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs !
Seul le Saint-Esprit peut apporter cette grande nouvelle dans les profondeurs du coeur. C'est pourquoi, lorsque Jésus a commencé son ministère terrestre, sa première parole fut celle-ci: "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche". (Mat 4.17)

Le monde est rempli de ténèbres spirituelles ! Et lorsque, pas à pas, Jésus vient dans ce monde, il apporte le royaume de Dieu. La lumière fait reculer les ténèbres. Jésus lui-même est la lumière du monde, lorsqu'il vient vers vous, il vient avec cette puissance ! Sa parole est une puissance qui fait reculer les ténèbres. Les ténèbres, ce sont "les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres, les esprits méchants dans les lieux célestes", que le Fils de Dieu a vaincues sur la croix (Ephésiens 6.12). Lorsque Jésus vient vers vous, toutes ces puissances doivent reculer et s'en aller. Mais lorsque Jésus vient vers vous, il vous respecte, il ne vous force pas. C'est à vous de lui ouvrir librement ou non votre porte. Si vous lui ouvrez votre porte, il vous libérera de toutes les ténèbres du monde, et vous serez sauvés. Si vous lui fermez votre porte, il ne pourra rien pour vous, les ténèbres du monde domineront sur vous et en vous, dans tout votre être (l'esprit, l'âme, et le corps), jusqu'à la fin et éternellement, et vous serez détruits, perdus à jamais.

Mais heureusement ! Dieu est riche en miséricorde ! Il nous promet que sa parole semée dans les coeurs ne revient jamais à lui sans effet ! "Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n'y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange, ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche : elle ne retourne point à moi sans effet, sans avoir exécuté ma volonté et accompli mes desseins." (Esaïe 55.10-11)

Que nous le voulions ou non, il y a le jour et la nuit. Le regard porté sur le monde par les individus varient selon qu'ils sont sont dans les ténèbres spirituelles ou non, selon qu'ils sont chrétiens nés de nouveau ou non.

Conclusion :

Dans un monde au sujet duquel il est écrit que la domination est donnée au malin (1 Jean 5.19), nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les médias qui en dépendent, nous annoncent des vérités ! Le malin, c'est le diable qui est menteur depuis le commencement lorsqu'il a dit à Adam et Eve : "Vous ne mourrez pas si vous mangez du fruit défendu" ! Le malin a tordu la vérité de Dieu qui avait dit : "Si vous mangez du fruit défendu, vous mourrez". C'est ce même malin qui dirige actuellement le monde. Il n'y a pas de vérité en lui. Et il tord la vérité éternelle de Dieu.

Mais... cette vérité, il n'y a que les chrétiens nés de nouveau qui la connaissent !

Jésus a dit : "Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Il faut que vous naissiez de nouveau" ! Lire Evangile de Jean ch 3 v 1 à 22

Si vous n'êtes pas né(e) de nouveau, lisez et méditez cette parole : "Mais à tous ceux qui l'ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en son nom (Jésus), elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu." (Jean 1.12)

Ecrit par alberto, a 13:51 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (30/08/17)
Le sens de la vie

Plus l'homme pense avec sa pensée naturelle, moins il trouve le sens de la vie. Il ne le trouve même pas !

Parce que ce n'est que dans la foi en Jésus-Christ que le vrai sens de la vie nous est révélé.

C'est facile et simple, attendu que Dieu nous en rend capables ! Mais la difficulté, au milieu de nos occupations professionnelles ou autres, réside dans notre capacité à tenir ferme avec notre simple foi jusqu'à la fin, parce que ce n'est qu'après la mort que nous verrons celui en qui nous avons cru.

Qu'est-ce que l'esprit coupé de Dieu peut savoir de la vérité en Christ ? Rien ! Et cela aussi longtemps que cette vérité n'est pas révélée par l'Esprit Saint. Tourner en rond intellectuellement ne sert donc à rien si l'on n'a pas le sens de la vie. Parce que Jésus peut revenir à tout moment ! Il l'a dit ! Si tu n'es pas prêt, tu ne seras pas enlevé et tu resteras. Que feras-tu alors ? Pourras-tu encore te repentir de tes péchés et croire enfin au Fils de Dieu qui s'est livré pour toi ? Parce que de toute évidence, si quelqu'un ne croit pas au Fils de Dieu et ne se sanctifie pas, il ne le verra jamais. Il aura vécu pour rien, il aura passé à côté de "la vie" sans la saisir, à côté de l'homme venu d'en haut et qui s'est fait chair expressément dans ce but : Jésus ! Jésus-Christ, qui a dit de lui : "Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." (Jean 14.6)


Ecrit par alberto, a 10:13 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (27/08/17)
Le chemin
Il est le chemin la vérité et la vie‬

Le Chemin - Psalmiste Kristy (Official Video Clip)‬
https://youtu.be/Z-h9mUzRplU

Il est le chemin la vérité et la vie

Il est le chemin la vérité et la vie‬

Ecrit par alberto, a 09:16 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (26/08/17)
La vérité n'est pas reçue dans le monde
La vérité n'est pas reçue dans le monde. En réalité, très peu de  personnes la reçoivent. Pourtant, le monde est rempli de connaissance,  mais il n'est pas rempli de la vérité. Le monde a un gros ventre, parce  que la connaissance enfle*, mais le monde n'est pas rempli de la vérité.  Jésus est la vérité ! (Je 14,6)

La métaphore du chemin large et du chemin  étroit n'intéresse plus beaucoup de gens, surtout que maintenant les  routes sont de plus en plus larges ! Le poster ancien représentant le  chemin large (vers la perdition) et le chemin étroit (vers le salut)  est devenu ringard pour l'homme d'aujourd'hui qui veut aller de plus en  plus vite. Néanmoins, ceux qui aiment la vérité, s'arrêtent pour y  réfléchir.

Voici le texte  de la Bible d'où est tirée la métaphore (Matthieu 7.13-14) : "Entrez par  la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui  mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais  étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en  a peu qui les trouvent."

C'est Jésus qui  parle. La dernière phrase me donne les frissons : "et il y en a peu qui  les trouvent"... IL Y EN A PEU QUI LES TROUVENT, l'important est donc  d'être de ceux-là, de ceux qui trouvent la vie ! Pour y arriver, il faut  donc s'efforcer d'emprunter le chemin étroit et resserré, et non le  chemin large et facile, où  se presse la grande foule des gens du monde.

Le chemin large et le chemin étroit



"Le chemin large et le chemin étroit", article de Sébastien Fath :

http://blogdesebastienfath.hautetfort.com/archive/2012/03/10/le-chemin-large-et-le-chemin-etroit.html

* "La connaissance enfle, mais l'amour édifie" (1 Corinthiens 8.1)

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (05/08/17)
Ne vous laissez pas séduire par les philosophes


M. Onfray sur l'amour, l'amitié, la frustration, l'homosexualité ! 29/7‬
https://youtu.be/pvaBRN6zvUg

"Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s'appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ." (Col 2.8)

Ne vous laissez pas séduire par les philosophes qui ont une langue bien pendue comme Michel Onfray. Aucun autre n'est capable de vous expliquer avec autant de brio ce qu'est la frustration ou la vanité des désirs. Sa parole coule limpide comme un filet d'eau qui vient alimenter un ruisseau, puis une rivière, puis un fleuve qui lui-même vient se jeter dans la mer – comme tous les fleuves ! Mais la mer ne contient pas de solution ! Pour preuve, il n'y aura pas de mer dans la nouvelle terre que Dieu va créer : "Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus." (Ap 21.1)

Le discours d'Onfray sur la frustration, nous renvoie à Romains 7 où l'apôtre Paul explique que si les désirs qui sont en nous nous poussent a faire ce que nous ne voulons pas faire, c'est qu'il y a dans les membres de notre corps charnel une loi qui habite et qui nous rend esclaves du péché, c'est la loi du péché. "Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur ; mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres."  (Ro 7.22)

Qui n'a pas encore expérimenté l'aliénation du péché n'a encore rien expérimenté. En revanche, quelle victoire lorsqu'une personne arrive au bout d'elle-même et s'écrie comme l'apôtre Paul : "Misérable que je suis ! Qui me délivrera du corps de cette mort ?... Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur !... Ainsi donc, moi-même, je suis par l'entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché." (Ro 7.24-25).

Ensuite, de Romains 7 on passe à Romains 8 qui développe la victoire en Jésus-Christ, lorsque Jésus est en nous. En effet pour vaincre tous les désirs suscités par la loi de péché qui habite en nous, il faut une loi plus forte, plus puissante, c'est la loi de vie en Jésus-Christ : " Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ. En effet, la loi de l'esprit de vie en Jésus Christ m'a affranchi de la loi du péché et de la mort." (Ro 8.1-2).

J'ai réussi à écouter cette vidéo de Michel Onfray jusqu'à la position 23:25 où il dit : "Jésus n'a pas existé". Là j'ai envie de lui renvoyer la balle – comme à tous les philosophes, en disant : "Nous t'entendrons là-dessus une autre fois" ! (Actes 17.32)

Les Epicuriens dont Onfray fait partie, en niant l'existence de Jésus, pensent trouver en eux une solution. Ils ne sont pas au bout de leurs peines ! En réalité, ils sont aveuglés par le diable.

Ecrit par alberto, a 16:24 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Vendredi (28/07/17)
Si quelqu'un perd son temps, il risque de le regretter amèrement
Si quelqu'un perd son temps, il risque de le regretter amèrement. Les jours, les années, emportent vite notre jeunesse...
"Rachetez le temps" nous dit la Bible, "car les jours sont mauvais". C'est une invitation à rechercher l'essentiel.


Le voile se lève de plus en plus sur la Présidence française, sur cet homme que les pauvres Français ont écopé à la tête de l'Etat. Des vérités sur son entourage mystérieux voient le jour, et c'est bien ! On ne peut espérer, en effet, que tout citoyen puisse comprendre comment "le système" fonctionne sur la planète. Comprendre n'est peut-être pas donné à tout le monde, pourtant au-delà de la complexité politique, économique, scientifique, philosophique, ou autre..., il y a une chose assez simple à discerner, mais sur un plan spirituel – et nous avons tous en nous une capacité spirituelle –. Voilà ce que tout homme est appelé à discerner, soit pour lui-même, soit pour la collectivité humaine : Quand il n'y a pas Dieu aux commandes, il y a son adversaire le diable. Le diable est celui qui s'est révolté contre Dieu parce qu'il veut à tout prix prendre sa place.

Deux voies : Dieu, ou le diable

Cela se traduit concrètement par deux voies, deux voies séparées comme le jour et la nuit, incompatibles l'une de l'autre et qui ne peuvent donc se mélanger. L'homme tout seul, naturel, n'y comprend rien et ne peut même pas les trouver. Il a besoin de tâtonner, d'être éclairé, mais pas par une fausse lumière, par une vraie lumière. Et la vraie lumière c'est Christ. Donc tant que l'homme tourne le dos à Christ et refuse de l'écouter, l'homme ne trouve pas, il peut chercher indéfiniment, il ne trouvera pas, même s'il est philosophe. Mais dès qu'ils décide de s'ouvrir à Christ, d'écouter ce qu'il dit, alors tout change parce qu'il va être éclairé. C'est possible s'il choisi d'être humble comme un enfant. Alors il va voir ce qu'il ne voyait pas auparavant. Et c'est simple. Jésus dit à deux reprises, dans Matthieu 6.24 et Luc 16.13 : "Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre ; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon."

Donc, soit Dieu est le maître, et si Dieu n'est pas le maître, alors c'est Mamon le maître, c.-à-d. l'argent.

Actuellement qui est le maître sur la terre ? Est-ce Dieu ? Non ! C'est le moins qu'on puisse dire ! Mais alors si Dieu n'est pas le maître sur la terre, c'est son adversaire qui est le maître, Mamon !

Oui, la Bible confirme à ceux qui peuvent l'entendre (les chrétiens) que Mamon, animé par le diable, est actuellement le maître sur la terre : "Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin." (1 Je 5.19)

Voilà pourquoi Jésus est venu d'en haut de la maison du Père pour nous débarrasser de Mamon. Il a d'abord vaincu à la croix celui qui se cache derrière l'argent : "le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan" (Ap 12.9), ainsi que tout son système conduit par des créatures démoniaques (démons, esprits méchants, anges déchus…), "Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes." (Ep 6.12). Ensuite, trois jours après Jésus est ressuscité ! "Il fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu." (Marc 16.9)

Celui qui croit en Jésus est délivré. Il passe des ténèbres à la lumière et reçoit la vie éternelle. " Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés." (Col 1.12-14)
 
Voilà pourquoi lorsqu'un individu se convertit à Christ, il est mis à part. Il reste dans le monde, mais n'appartient plus au monde, il appartient à Dieu qui l'a racheté.

Pour exercer son autorité de maître sur la terre, le diable utilise ce dont les hommes terrestres sont le plus dépendants pour vivre sur le plan physique : l'argent. Nos sociétés ont développé des aides sociales pour aider ceux qui, pour une cause ou une autre, n'ont pas de revenus. Mais dans les temps de la fin, la Bible dit que ces aides sociales seront de plus en plus restreintes. Pire encore ! la Bible dit que la société qui se met en place  aura à sa tête non pas un être humain fait à l'image de Dieu (comme tous les êtres humains), mais "une bête" (qui ressemblera vraisemblablement à un être humain). Il faut lire attentivement ce texte de la Parole de Dieu :

"Elle (la bête) opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.
Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués. 
Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom." (Ap 13.13-17)


Ces temps terribles approchent, il faut s'y préparer. Il n'y a pas meilleure préparation que de chercher Dieu de tout son coeur et de croire en Jésus-Christ :

- Ecouter l'Evangile.
- Se repentir de ses péchés.
- Se faire baptiser par immersion.
- Recevoir le Saint-Esprit.

"Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné." (Marc 16.16)

Ecrit par alberto, a 02:10 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (18/07/17)
The Last Reformation
"Et je crois que ce qui se passe aujourd'hui, c'est qu'une nouvelle réforme commence et elle prend de l'ampleur dans le monde entier".

La théologie ne sauve pas et surtout elle ne guérit pas les malades ! Alors à quoi bon poursuivre dans cette voie ? C'est le grand constat que nous pouvons faire de partout. C'est pourquoi aussi une réformation de l'Eglise s'impose, une réformation qui nous ramène à la simplicité des apôtres et des premiers disciples de Jésus qui eux, guérissaient les malades !

Leur programme était des plus simples et basé surtout dans l'obéissance à leur Maître (lire dans la Bible, le livre des Actes des apôtres) :

– Repentance

– Baptême d'eau

– Baptême du Saint Esprit

– Vie éternelle

"The Last Reformation"

Pour changer son Eglise dans le contexte des temps de la fin, Dieu a appelé une personne originaire du Danemark : Torben Søndergaard. Et cette personne a appelé son ministère : "The Last Reformation" (1). Le Saint Esprit qui nous est donné à notre conversion et dont la Bible dit qu'il "vous conduira dans toute la vérité" (Je 16.13) a déjà confirmé les enseignements de "The last Reformation" ainsi que leur mise en pratique dans de nombreuses parties du monde, il me les a confirmés aussi à moi, et je pense qu'il le confirmera aussi à travers beaucoup d'autres personnes dans le monde. Torben Søndergaard a posé les bases de ses enseignements dans plusieurs livres, mais principalement à travers des vidéos (une vingtaine) qui sont très faciles à suivre, ("La Pioneer School", traduits déjà en plusieurs langues dont le français).

La leçon 17 "Réforme du système de l'Eglise" (2) est centrale (vous pouvez l'écoutez). Les leçons précédentes,cependant, apportent les fondements nécessaires pour la mise en pratique de cette réforme basée finalement, plus sur l'obéissance que la connaissance. Tout cela en vue de la vraie vie que Dieu voulait depuis le commencement !

(1) "The Last Reformation" ; "The Last Reformation-France"
(2) Leçon 17: Réforme du système de l'église - Pioneer School - Français  Vidéo

Ecrit par alberto, a 00:01 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (09/07/17)
Quand il pleut

Quand le déluge est arrivé du temps de Noé et qu'il s'est mis a pleuvoir pendant quarante jours, les gens ne savaient pas que Dieu était en train de juger tous les incrédules. Seul Noé savait : il avait cru Dieu lorsqu'il lui avait parlé et ordonné de construire l'arche qui allait le sauver. Noé avait prévenu les hommes sur la face de la terre, mais ils ne l'ont pas cru. Ils l'ont pris pour un fou !

Aujourd'hui, les temps que nous vivons sont semblables aux temps de Noé, car nous voyons de plus en plus les mêmes signes : corruption et violences remplissent la terre de plus en plus (Genèse 6.12-13). Si vous parlez de Noé ou de Jésus, la plupart vous prennent pour un fou ! L'incrédulité gagne du terrain.

Mais si nous avons des oreilles pour entendre, nous devons prendre garde à la parole de Jésus : "Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l'avènement du Fils de l'homme.” (Matthieu 24.35-39)

Ecrit par alberto, a 13:07 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (04/07/17)
La démarche pour se repentir, être pardonné(e) de ses péchés, être sauvé(e)
La démarche pour se repentir, être pardonné(e) de ses péchés, être sauvé(e)

Nous avons péché.
Dieu a envoyé son Fils Jésus mourir pour nos péchés.
Dieu a fait ce qu'il avait à faire de son côté.
Maintenant c'est notre tour.
Dieu a fait ce qu'il avait à faire et il vous attend.

Il attend que les gens bougent. Mais le souci c'est que les gens attendent Dieu.
La plupart des gens me disent : "Si Dieu existe, alors il doit venir à moi, il doit se révéler à moi."
Je leur réponds : "Dieu existe mais il a fait ce qu'il avait à faire. Maintenant c'est à vous de répondre."

Vous avez péché, Dieu a envoyé son Fils Jésus mourir pour vos péchés, et il demande à tout le monde de se repentir.
Et au moment où vous vous repentez, il vous sauvera. Il le fera immédiatement car il vous attend.
Il veut que vous bougiez : "Bouge, bouge, bouge, afin que je puisse te pardonner !"
Et dès que vous bougez, il vous pardonne. Dès que vous êtes baptisés d'eau, il vous libère du péché. Dès qu'on vous impose les mains, vous recevez le Saint Esprit. Vous êtes délivrés du péché. Vous êtes sauvés.

Résumé :
Nous avons péché.
Dieu a envoyé son Fils Jésus mourir pour nos péchés.
Dieu a fait ce qu'il avait à faire de son côté et il vous attend.
Maintenant c'est votre tour.
Bougez. Faites la démarche de vous repentir de vos péchés.
Au moment où vous vous repentez, il vous pardonne.
Dès que vous êtes baptisés d'eau, il vous libère du péché.
Dès qu'on vous impose les mains, vous recevez le Saint Esprit.
Vous êtes sauvés.

Source (que je recommande) : Torben Søndergaard https://youtu.be/ciB4CNBooG4 (53:45)


Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (03/07/17)
Les gens ne le savent pas assez
--> il y a un paradis, et il y a un enfer
Les gens ne le savent pas assez : il y a un paradis, et il y a un enfer.

Dieu n'accepte pas le péché dans le paradis. Aucun pécheur non repenti n'entrera dans le paradis de Dieu. Il y a donc un autre lieu dans l'au-delà réservé pour les pécheurs et qui est l'enfer.

Si quelqu'un meurt dans son péché sans l'avoir confessé et sans une réelle repentance, cette personne n'ira pas au paradis, mais elle ira en enfer. Les gens ne le savent pas assez !

Exemple : une personne a pris l'habitude de mentir et ne s'en rend même plus compte. Si cette personne meurt sans s'être repentie de ses mensonges, cette personne n'ira pas au paradis, mais elle ira en enfer. Cela est écrit dans la Bible : "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." (Apocalypse 21.8) Mais si, avant sa mort, cette personne se repent de ses mensonges et les confesse à Jésus-Christ, cette personne sera sauvée.

Les gens ne le savent pas assez ! Il ont besoin qu'on leur rappelle le plus souvent possible la réalité irréversible de leur destination après la mort, soit au paradis pour les croyants, soit en enfer pour les incrédules. Le monde entier a besoin d'être averti que tous ceux qui pratiquent le péché et qui ne se repentent pas seront perdus éternellement. Si quelqu'un meurt dans son péché, il n'ira pas au paradis mais en enfer, le lieu "où il y aura des pleurs et des grincements de dents" (sept fois Jésus a cité cette parole dans la Bible). Pareil pour les homosexuels, Dieu condamne le péché d'homosexualité. Si un homosexuel meurt sans s'être repenti de son péché d'homosexualité, il n'ira pas au paradis mais en enfer. Cela aussi est écrit dans la Bible : "Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C'est une abomination." (Lévitique 18.22). Mais si cette personne se repent de son péché avant sa mort, elle sera sauvée.

Toutefois, étant donné que personne ne connaît le jour de sa mort, il vaut mieux se mettre en règle dès maintenant en croyant fermement au Seigneur Jésus et en lui faisant confiance. Et il y a des raisons fiables pour croire fermement en Jésus !

Il est le Fils de Dieu. Il est venu d'en haut de chez son Père, un lieu où il n'y a que sainteté, pureté, lumière et amour. Il a pris un corps semblable au nôtre. Il a vécu parmi nous. Il n'a jamais commis un seul péché. Puis, après avoir appelé et formé une douzaine de disciples pour bâtir son Eglise, il s'est laissé livrer à des bourreaux (selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu), afin de s'offrir sur la croix en sacrifice pour le péché de tous les hommes. "Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s'est donné lui-même en rançon pour tous." (1 Timothée 2.5-6)

Jésus, le Fils de Dieu est venu chez les siens (le peuple Juif) mais ils ne l'ont pas reconnu, et il a été cloué sur une croix. C'est là qu'il a souffert et qu'il a prouvé son amour pour nous tous. Son sang pur a coulé sur la terre, et c'est par ce sang pur qu'il nous a rachetés.

Longtemps à l'avance le prophète Esaïe a prophétisé la crucifixion, et Jésus a parfaitement accompli toutes les prophéties :

"Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris." (Esaïe 53.5)
"Il a pris nos infirmités, et il s'est chargé de nos maladies." (Mathieu 8.17)

La parole de Dieu est éternelle. Elle sera là le jour du Jugement. C'est pourquoi Jésus nous parle encore maintenant parce qu'il veut nous éviter ce terrible jugement : "En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." (Jean 5.24)


Ecrit par alberto, a 13:05 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone