Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Il a fallu qu’un jour Dieu fasse l’homme !

“Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira”
Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

© Alberto
© Photos et textes. Tous droits réservés.
Recherche

Archive : tous les articles
Dimanche (11/11/18)
L'homme naturel ne recherche que l'épanouissement de soi

L'homme naturel ne sait pas qu'il est coupé de Dieu à cause du péché. Etant coupé de Dieu, il n'a pas de vie spirituelle en lui. Comme Adam, il demeure chassé du paradis sous la condamnation de Dieu qui est la mort. Privé de vie spirituelle, il n'a que sa vie charnelle dont les jours sont comptés. Si dans les jours de sa vie charnelle, il ne se réconcilie pas avec Dieu par Jésus-Christ pour recevoir la vie spirituelle, la vie éternelle, alors dès que son corps retournera à la poussière, son âme sera plongée définitivement loin de la face de Dieu dans la mort éternelle. C'est là aussi, dans l'enfer, que sera jeté définitivement le diable à la fin du monde, lorsque Dieu fera un nouveau ciel et une nouvelle terre.

Dans les jours de sa vie, l'homme naturel (l'homme coupé de Dieu), n'a de cesse de s'occuper de son nombril. Coupé de Dieu, il n'y a que lui qui compte. Sa seule préoccupation à travers laquelle il y mettra toute son énergie, sera de faire grandir son moi, son égo. C'est pourquoi, dans le monde où il vit et qui lui est donné par Dieu, il développera au cours des siècles un système qui lui permettra de jouir de tous ses sens charnel. C'est un monde temporaire, de même que l'homme naturel est temporaire.

Autant l'homme naturel cherche l'épanouissement de soi, autant l'homme spirituel cherche son contraire, c'est-à-dire la mort à soi même.

C'est que, la réconciliation avec Dieu, par Jésus-Christ, consiste à recevoir par la foi un nouveau moi, un moi semblable à celui de Jésus-Christ. C'est une nouvelle création consistant à remplacer ce qui est ancien par ce qui est nouveau. Dieu crée toute choses nouvelles en Christ. L'ancien Adam est déchu, alors Dieu crée le nouvel Adam en Jésus-Christ !

L'ancien Adam appartient au monde. Le nouvel Adam en Jésus-Christ appartient au royaume de Dieu.

C'est pourquoi, vous voyez dans le monde toutes sortes d'outils permettant à l'homme naturel l'épanouissement de soi. Des outils permettant à chaque individu vivant sur la surface de la terre, de se mettre en avant, librement et sans limites. Les individus livrés seulement à leurs sens s'y lancent naturellement, sans savoir, hélas, que s'ils persistent à s'affectionner aux choses de la chair, ces outils deviendront surtout des outils de perdition. "Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l'esprit s'affectionnent aux choses de l'esprit. Et l'affection de la chair, c'est la mort, tandis que l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix." (Romains 8.5-6)

Mais, inlassablement et par tous les moyens, Dieu permet encore que la bonne nouvelle soit annoncée à tous. Parce qu'il faut qu'elle soit annoncée à tous avant le retour du Seigneur Jésus-Christ !

 
Ecrit par alberto, a 10:54 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (20/10/18)
Jésus-Christ parle encore

Une vie, c'est précieux, ne gaspille pas tes jours. Fais tout ce que tu veux, mais laisse une place dans ta vie pour la recherche de Dieu. Tu es né sur terre pour le connaître ! Sinon, où veux-tu apprendre à le connaître ? Tu n'as qu'une seule vie ! Ne te laisse pas aller ! Prends en considération le conseil tiré de la Bible : "Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement" (Hébreux 9.27). Qui que tu sois, si tu mourrais sans avoir connu le Christ crucifié et ressuscité, tu aurais vécu une vie pour rien ! Pire, tu n'irais pas au paradis, mais en enfer !

Comme Dieu est amour et ne force personne, ceux qui le connaissent rappellent sans cesse – en son nom – son appel urgent à venir à lui dans la foi et la simplicité de coeur, cela pour être sauvé du jugement éternel.

Ecoutez la parole du Christ – c'est la Parole qui était "Au commencement", celle qui est du début jusqu'à la fin de la Bible –, parce que sa parole est vie ! Tout a été créé par lui et pour lui ! Sa parole est vérité comme lui-même est la vérité ! Jésus-Christ continue de parler aujourd'hui :

"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger." (Matthieu 11.25)

"En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie." (Jean 5.24)

 

Ecrit par alberto, a 14:53 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (17/10/18)
La nécessité de naître de nouveau

"Et Jésus leur dit: Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde." (Jean 8.23)

Jésus est venu d'en haut. Lorsque tu nais de nouveau, tu deviens comme lui : d'en haut. Dès lors, ton avenir éternel est comme lui : céleste ! "Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire." (Colossiens 3.4)

Nous sommes d'abord d'en bas, parce que nous sommes nés de la chair (de notre papa et de notre maman). Nous devons donc naître de nouveau (de l'esprit de Dieu), en recevant la parole de l'Evangile de Christ qui est la vraie lumière et en la gardant fermement dans le coeur : "Mais à tous ceux qui l'ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en son nom (Jésus), elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,  non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu." (Evangile de Jean, 1.12-13)

Ecrit par alberto, a 10:46 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (05/09/18)
La bonne nouvelle
 

Dieu existe !


Si Dieu n'existait pas, personne ne serait là. Il n'y aurait pas de terre, ni de ciel !

 

Mais Dieu existe ! C'est la raison pour laquelle il y a un ciel, une terre, et des hommes sur la terre !

 

Chaque être humain a un père et une mère, c'est une évidence naturelle dont nous devrions tous être conscients (même ceux qui n'ont pas connu leurs parents). Sinon, nous ne serions pas nés !

 

Nous sommes nés de nos parents, grands parents, etc. Si nous remontions à nos origines par une généalogie parfaite, nous arriverions à Adam et Eve. En effet, Adam et Eve sont nos premiers parents. Par la multiplication naturelle des générations, nous sommes tous des descendants d'Adam et Eve !

 

Quand un enfant est devenu grand, il se souvient de son enfance, mais pas de sa prime enfance lorsqu'il n'était encore qu'un bébé, s’il veut savoir, il faut que ses parents lui racontent et lui montrent des albums de photos prises le plus souvent avec amour.


C'est ce que Dieu fait aux hommes à travers la Bible.


“La chute“

 

C'est par la Bible que Dieu nous révèle comment il a créé nos premiers parents Adam et Eve. Il nous raconte leur histoire extraordinaire qui est aussi un peu la nôtre. Si nous nous nous laissons instruire avec un coeur sincère par le récit biblique de la création, nous apprendrons d'abord que Dieu est le Père d'Adam et Eve. “Il créa l'homme et la femme“ (Genèse 5.2). Puis nous comprendrons pourquoi Dieu, leur Père, les a chassé du paradis où ils vivaient dans une communion parfaite avec leur Créateur.


Ce drame qui s'est passé à l'origine de l'humanité, s'appelle "la chute". Adam et Eve ont désobéi à leur Père, et par leur désobéissance, le péché est entré dans le monde. Ils se sont laissés séduire par Satan (caché sous la forme d’un serpent) qui a réussi à les détourner de la vérité afin qu'ils croient au mensonge. Le serpent (rusé et malin) s'adressa à la femme : "Vous ne mourrez point" (Ge 3.1-5). Or, Dieu avait dit à l'homme, (à Adam responsable de sa femme Eve) : "Tu pourras manger de tous les arbres du jardin ; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras." (Ge 2.16-17). Vraisemblablement, Adam n’a pas assez parlé à Eve, sa femme, du message d’avertissement que Dieu lui avait confié.

 

"La femme prit de son fruit, et en mangea ; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d'elle, et il en mangea." (Genèse 3.6) Voilà comment, par cette désobéissance, le péché est entré dans le monde, et qu'il y règne encore jusqu'à ce jour. Eve a été séduite et donna du fruit à Adam. Mais Adam, le mari, n'en demeure pas moins le responsable ! Les jugements de Dieu sont alors tombés sur le serpent (le serpent ancien, qui est le diable et Satan), sur la femme et sur l'homme. (Lire Genèse 3.14-19)


Jusqu'à ce jour le monde est soumis au péché parce que les hommes – tous sans exception – héritent du péché dans leur chair, selon ce qui est écrit : "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu" ( Romains 3.23). Il n'y a que les bébés et petits enfants dans leur stade d'innocence qui échappent à cette règle (s'ils meurent ils vont directement à Dieu et pas en enfer). Mais dès que ceux-ci arrivent en âge de comprendre les choses de la vie, ce qu'on doit faire et ne pas faire, tout ce qui nous est prescrit par la loi (la loi divine, les Dix Commandements), alors le péché entre en activité dans le corps charnel et entraîne la mort de l'être entier (l'esprit, l'âme et le corps).

 

Un homme pécheur n'a pas la vie (la vie éternelle) en lui. Lorsqu'Adam a péché, il a perdu sa place dans le paradis. La Bible dit : "l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris. C'est ainsi qu'il chassa Adam ; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie." (Genèse 3.23-24).


Dès lors, Adam, pécheur, n'a plus la vie éternelle en lui. Cela veut dire qu’à plus ou moins longue échéance, il mourra et (sauf repentance), il n'ira pas au paradis. "Tous les jours qu'Adam vécut furent de neuf cent trente ans ; puis il mourut." (Genèse 5.5)


Mais Dieu a un plan pour rétablir toutes choses !


Avant de créer le monde, la prescience de Dieu l'avait averti que l'homme qu'il allait créer, Adam, se rebellerait contre lui et tomberait dans une perdition éternelle loin de sa face. C'est pourquoi, le plan merveilleux de Dieu en vue de la rédemption de l'homme déchu était déjà prêt avant la fondation du monde.

 

L'apôtre Pierre, qui a renié Jésus trois fois lors de la crucifixion, s'est repenti et la grâce de Dieu l’a submergé. Il appris à connaître profondément son maître, à écouter sa Parole et à se laisser transformer de jour en jour par le Saint-Esprit qui fut envoyé sur les disciples le jour de la pentecôte. Dans ses lettres, l’apôtre montre une maturité spirituelle exemplaire. Qui mieux que d’autres a expérimenté la foi d’une manière si directe avec Jésus ? Il est le seul a avoir marché sur l’eau avec Jésus ! Combien alors son exhortation est précieuse pour nous affermir dans la foi : "sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu, lequel l'a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu." (1 Pierre 1.18-21)

 

La parole de Dieu produit la foi en nous lorsque nous la lisons ou l’écoutons. C'est déjà en soi une bonne nouvelle ! Sans la parole : "je ne sais pas". Avec la parole : "je sais" ! Il me reste ensuite à croire la parole et à la garder dans mon coeur. C'est elle, la parole, qui va me transformer, car elle vient de Dieu. Dieu crée avec sa parole !


"Sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés". J'apprends donc que j'ai été racheté. Dans le plan de Dieu conçu avant la fondation du monde, il y avait donc mon rachat, pas un rachat vague ou abstrait, mais bien concret : celui de l'individu que je suis, dont l’arbre généalogique remonte jusqu'à Adam, le pécheur chassé du paradis. J'apprends donc que j'ai été racheté d’une perdition que j’ignorais, et pas seulement moi, mais beaucoup d’autres ! "Ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ". J’apprends donc que j'ai été racheté par le sang précieux de Christ.

 

Pour bien comprendre, j'ai besoin de réfléchir, et même de relire (ou d’écouter) plusieurs fois la parole : "J’ai été racheté par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache". C'est ici le coeur de l'évangile !


Comment le Dieu juste et saint peut-il effacer et pardonner les péchés ? Si Dieu n'était que justice, il n'y aurait pas de rachat possible, parce que tout péché appelle a une condamnation, et la condamnation du moindre péché c'est la mort définitive. L’individu pécheur est alors chassé du paradis. Un Dieu juste est obligé d’appliquer la justice, sinon il ne serait pas Dieu ! Mais Dieu souffre que ses créatures soient chassées du paradis et meurent, parce qu'en plus d'être juste et miséricordieux, Dieu est amour ! Heureusement , car c'est l'amour qui nous sauve ! Seulement, pas n'importe quel amour ! L’amour de Dieu est un amour sacrificiel. Il n'y a pas de pardon sans sacrifice. "Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon." (Hébreux 9.22)


Voila pourquoi, dans l'Ancien Testament, nous voyons le peuple de Dieu offrir constamment des agneaux en sacrifice pour leurs péchés. Il le faisait selon la loi de Moïse et dans un rituel très précis. Dieu acceptait le sacrifice des animaux et pardonnait leurs péchés. Ce n'est pas que le sang d'un animal puisse apporter le pardon des péchés, non, Dieu pardonnait parce que dans son plan, il voyait de loin l'excellence du sacrifice de son Fils qu’il accomplirait sur la croix à un moment précis de l’histoire. Aujourd’hui, tout est accompli. Et dans la bouche de Pierre, c’est comme si Dieu parlait : "Vous avez été rachetés par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu".

 

Puisque Christ est venu (cela fait déjà plus de deux mille ans), nous ne nous situons plus dans l'Ancien Testament, mais dans le Nouveau Testament. Nous sommes sortis de l'Ancienne Alliance, celle de Moïse avec la loi, pour entrer dans la Nouvelle Alliance, celle de Jésus avec la grâce. Si la lettre (celle de la loi) tue, la grâce (celle de Christ) donne la vie. Lorsque Jean Baptiste a vu Jésus arriver à lui le long du Jourdain, il l'a tout de suite reconnu, et il a dit : "Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde." (Jean 1.29)


Le Sauveur du monde


Jésus s’est offert une fois pour toutes sur la croix pour expier les péchés de tous les hommes. Il a porté sur lui le châtiment qui nous était destiné (puisque nous sommes tous pécheurs), montrant ainsi l’amour inconditionnel de Dieu pour les pécheurs.


“C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché, ... à plus forte raison la grâce de Dieu et le don de la grâce venant d'un seul homme, Jésus Christ, ont-ils été abondamment répandus sur beaucoup.“ (Romains 5.12,15)

 

Jésus a dit : “En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m'a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.“ (Jean 5.24)

 

Avant de prendre une décision, il est donc nécessaire d’écouter l’enseignement fondé sur la Bible et l’Evangile de Christ. Pour comprendre, j’ai besoin d’être convaincu de péché, de justice et de jugement. Cela, c’est le rôle du Saint-Esprit qui agit lorsque j’ouvre mon coeur.

 

Ensuite, il me sera facile de me repentir de mes péchés, de les avouer à Christ par une prière, tout en m’engageant à y renoncer. De cette manière, je vais naître de nouveau et commencer une vie nouvelle avec le Christ comme Seigneur de ma vie. Exactement comme il est écrit : “Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.“ (2 Corinthiens 5.17)


Ma vie de chrétien, ou chrétienne, va commencer. Je vais pouvoir me joindre à d’autres chrétiens dans une assemblée locale, où je pourrai recevoir un enseignement qui me permettra de grandir dans la foi, autant que dans le plan que Dieu a conçu pour ses élus qui sont appelés à régner éternellement avec Lui !

 

Oh Dieu ! Merci de m’avoir créé et

destiné à devenir semblable à Christ !

 

“Éternel ! tu me sondes et tu me connais,Tu sais quand je m'assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée ;Tu sais quand je marche et quand je me couche, Et tu pénètres toutes mes voies.Car la parole n'est pas sur ma langue, Que déjà, ô Éternel ! tu la connais entièrement.Tu m'entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur moi.Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir.“ (Psaumes 139.1-6)

 

Ecrit par alberto, a 00:45 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Dimanche (02/09/18)
Comment te sens-tu ?

SI TU N'ES PAS FATIGUÉ, tu passeras à côté de cette parole, même si tu l'entends 100 fois !

En revanche, SI TU ES FATIGUÉ, alors là tout est différent ! Si tu es fatigué, cette parole de Jésus va t'interpeller certainement!

Tu as pris assez de rendez-vous chez ton médecin et tu es déçu parce qu'il ne t'a pas guéri. Et maintenant tu en as marre et tu te sens fatigué ! Alors c'est l'heure d'accepter le rendez-vous avec le médecin de ton âme, celui qui a déjà assuré depuis longtemps la guérison de tout ton corps en prenant lui-même en son propre corps sur le bois, toutes tes maladies et tes iniquités. "Lui par le meurtrissures duquel vous avez été guéris." (1 Pierre 2.24)

C'est ce même Jésus qui parle et t'invite d'une invitation spéciale, toi, parce qu'il te connaît :
"Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, vous qui êtes déprimés, parce que vous ployez sous un fardeau trop lourd, et je vous donnerai du repos.
Acceptez de vous laisser diriger par moi et mettez-vous à mon école, car, de tout mon cœur, je suis doux et humble. Ainsi, votre vie trouvera son épanouissement dans le repos.
Oui, mon joug est utile et la charge que je vous impose est légère." (Matthieu 11.28-30) 

Ecris cette parole sur un bout de papier, ou sur ton smartphone. Lis-la de temps en temps. Laisse ton coeur accepter ce qui est écrit, et Dieu va agir ! Tu peux lui parler, comme quand tu parles dans un smartphone. Il t'écoute ! Il entend et prend à coeur tout ce que tu lui dis. Il prend au sérieux ta cause pour y répondre. L'important est de lui parler et non de lui résister. Il n'entend pas ceux qui lui résistent, mais je pense que tu as compris.

Ce texte est écrit au masculin. Il peut très bien s'écrire au féminin !


 
Ecrit par alberto, a 14:46 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mardi (28/08/18)
Sans l'aide réelle de Dieu (par son Fils Jésus-Christ), on ne s'en sort pas !

Vous remarquerez, suite à la loi Schiappa, que beaucoup d'associations s'emploient à faire la lumière sur cette affaire en remontant aux sources, afin de comprendre comment nous en sommes arrivés là. C'est une bonne chose, d'autant que Jésus a dit : "Il n'y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu. " (Luc 12.2 et Mat 10,26)

Vous remarquerez aussi que beaucoup d'associations sont de tendances catholiques, plus ou moins marquées par l'adoration de Marie (ce qui n'est pas étonnant en France). Néanmoins, ces associations travaillent, et peu à peu, un voile est retiré pour montrer les stratégies obscures de certains personnages initiateurs des dérèglements des valeurs de notre société.

Ainsi, le titre d'une video Youtube a attire mon attention : "Kinsey, la face obscure de la révolution sexuelle". Mais en introduction, vous entendez une prière adressée à l'immaculée conception ! Rien que ça !

Vous voyez comment d'un coté, Satan travaille en tenant sa proie dans l'aveuglement spirituel, et de l'autre, comment Dieu, malgré cette situation, fait connaître au monde certaines vérités.

Dans cette situation, force est de constater que des deux côtés, il y a une et même plusieurs abominations : l'idolâtrie de cette association qui adresse des prières à Marie alors qu'il est écrit : "Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom (Jésus) qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés." (Actes 4.12), et en plus la pratique de l'occultisme, puisque prier Marie, c'est prier un mort, or Dieu interdit strictement cette pratique : "Qu'on ne trouve chez toi personne qui interroge les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à l'Éternel ; et c'est à cause de ces abominations que l'Éternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi." (Deutéronome 18.10-12)

De l'autre côté, l'association dénonce des pratiques qui sont également en abomination devant Dieu : la pédophilie et l'homosexualité.

Si vous avez du discernement, vous vous apercevez que des deux côtés, c'est la chair qui s'exprime. Or, tout ce qui est "chair" est sous le contrôle de Satan.

Il y a dans nos membres ce que la Bible appelle "une puissance de péché qui est la mort" (Ro 7.23) et qui ne peut être vaincue que par une autre puissance plus forte : "L'Esprit de vie en Jesus-Christ". (Ro 8.2)

Deux situations :

1 - Si je ne suis pas né de nouveau, je reste charnel. "La puissance de péché qui est la mort" et qui habite dans mes membres a alors libre cours, le diable l'utilise pour me contrôler, m'aveugler et à terme me faire mourir. Dans cette situation, je pourrai écrire des livres, dénoncer les choses du diable, mais je ne pourrai jamais les vaincre. Ce sont elles qui me vaincront !

2 - Si je suis né de nouveau, au début je suis encore charnel, mais si je persévère dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières (Actes 1.42), alors je vais grandir et apprendre à marcher non plus selon la chair, mais selon l'Esprit. Petit à petit, me dépouillant du vieil homme et me revêtant de l'homme nouveau en Christ, je vais me revêtir de la puissance de "l'Esprit de vie en Jésus-Christ". Je vais connaître la vraie liberté en Christ. Mes armes pour combattre ne seront plus charnelles, mais spirituelles. Parce que Jésus vit en moi.

C'est tout un programme ! Le programme de Dieu pour tout homme, femme, qui se repent de ses péchés et se convertit en Jésus-Christ. Voilà pourquoi Dieu veut avant tout, en grande priorité, faire connaître à tous la bonne nouvelle ! Sans l'aide réelle de Dieu (par son Fils Jésus-Christ), on ne s'en sort pas !

 
Ecrit par alberto, a 10:39 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Lundi (27/08/18)
Nous sommes dans un monde sans Dieu
--> La pensée qui habite ce monde n'est donc pas la pensée de Dieu, mais la pensée païenne
Nous sommes dans un monde sans Dieu. La pensée qui habite ce monde n'est donc pas la pensée de Dieu, mais la pensée païenne. Certaines associations, cependant, sont poussées dans leurs actions par la recherche de la vérité. De ce point de vue, leurs oeuvres sont intéressantes, même si celles-ci ne gardent qu'un caractère humain ou humanitaire. Il faut savoir, toutefois, que l'humain comme l'humanitaire est de caractère charnel et non spirituel, parce que c'est l'esprit du monde (l'esprit humain) qui l'anime et non l'Esprit de Dieu. La pleine vérité ne se fait que lorsque le divin vient à percer, et cela par la foi en Christ. Jésus est la vérité (Jean 14.6). Là où Jésus n'est pas, il y a donc ignorance de la vérité en Christ et les ténèbres demeurent. C'est dans les ténèbres que se cache le diable, Satan, l'adversaire de Dieu, le père du mensonge qui, actuellement et depuis la chute d'Adam et Eve, s'emploie à prendre le contrôle du monde. Tous les païens sont sous son contrôle.

Il est écrit dans la Bible que "Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable" (1 Jean 3.8). Nous savons et croyons (en tout cas les chrétiens) que Jésus est venu il y a un peu plus de deux mille ans et que son oeuvre rédemptrice accomplie sur la croix du Calvaire, marque à tout jamais et de toute éternité la pleine victoire sur les ténèbres. Par sa mort en sacrifice pour le péché et par sa résurrection, Jésus a vaincu le diable et s'est assis à la droite de Dieu dans les lieux célestes : "au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. (Ephésiens 1.21)

C'est pourquoi au nom de Jésus-Christ, les démons tremblent et doivent reculer !

Les païens ignorent tout cela, mais ceux qui écoutent la bonne nouvelle et qui comprennent, finissent par sortir de leurs ténèbres pour venir en pleine lumière, celle de Christ. C'est possible : Il suffit d'avouer ses péchés avec un repentir sincère, de croire qu'il nous écoute lorsque nous lui parlons directement par la prière. Alors il nous pardonne et nous donne une vie nouvelle. "À tous ceux qui l'ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en son nom (Jésus), elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu." (Jean 1.12-13)
Ceux qui se convertissent réellement en Jésus-Christ et qui sont nés de nouveau ne sont plus appelés païens, ni catholiques, mais chrétiens. On les reconnaît à leurs fruits.
Ecrit par alberto, a 10:23 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Samedi (18/08/18)
Mare de la séduction ?

La séduction est un procédé diabolique. Elle ouvre une porte sur un chemin qui sent bon au point que l'âme s'y enivre. Tout le monde s'y laisse prendre, parce que la séduction conduit de chemin en chemin dans une ivresse grandissante ! Et tu ne t'en rends pas compte, parce que c'est une force irrésistible qui agit dans tes membres et que tu ne peux maîtriser. Au bout de la séduction, il y a le péché qui est la mort. Mais de cela, tout le monde y est plus ou moins conscient…

Seule la foi en Christ t'apporte la solution et avec la solution, la libération.

Dieu met aussi devant tout le monde, devant tout être humain, une porte qui ouvre sur un chemin, à la différence que ce chemin mène à la vie ! Si la séduction conduit à la mort, Dieu est le contraire de la séduction, et ce qu'il nous donne conduit à la vie, à la vraie vie. Ce que Dieu nous donne, c'est son Fils, son unique ! "Je suis la porte" a dit Jésus, "et le chemin" ! (Jean 10.9 et 14.6)

Le diable est derrière toute séduction. Et personne ne peut vaincre le diable. Il n'y a que Jésus qui a vaincu le diable sur la croix, parce que Jésus est le Fils de Dieu ! Voilà pourquoi aussi, sans Jésus, nous ne pouvons pas vaincre la séduction avec nos propres forces. La seule force plus grande que la force de la séduction est en Christ. Il s'agit du combat de la chair contre l'Esprit. La Bible nous enseigne qu'il y a dans nos membres une puissance de péché qui nous pousse à faire ce que nous ne voulons pas faire. Si nous ne sommes pas chrétiens nés de nouveau, notre esprit coupé de Dieu est incapable de résister à la tentation, et la force de péché qui habite en nos membres nous fait succomber. En revanche, si nous sommes chrétiens nés de nouveau, Dieu nous a donné un esprit nouveau capable de résister à la tentation, avec en plus le Saint-Esprit qui nous assiste et demeure en nous éternellement, si toutefois nous restons attachés à Christ par la foi...

Jésus a dit : "Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible" (Matthieu 26.41).

Le monde entier qui est sous la puissance de Satan est donc soumis à la séduction. C'est le monde de la chair ! Toute l'industrie du spectacle offre à la société une distraction continuelle, jour et nuit, dont la teneur n'a de but que la séduction. Le monde sans Dieu ne peut produire que de la séduction ! Et la séduction n'a d'autres racines que celles du malin qui est le diable, l'adversaire de Dieu, et qui est la mort.

Dieu, Lui, est Esprit. Et la vie est en Dieu. Celui que le Père a envoyé, Jésus, a dit de lui-même : "Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi" (Jean 14.6)

Nous le voyons chaque jour de nos propres yeux, la société qui se prépare, est une société semblable à celle de Sodomme et Gomorrhe. Sans la Parole de Dieu qui est la vérité, il est impossible de se dégager de la séduction  qui vient sur le monde et de s'en libérer. Ceux qui sont à Jésus-Christ sont appelés à travailler assidûment à leur salut avec crainte et tremblement et à racheter le temps, car les jours sont mauvais. Tous les chrétiens nés de nouveaux doivent donc traverser l'épreuve de la tentation et apprendre à vaincre, non pas en marchant selon la chair, mais en marchant selon l'esprit, comme l'a expliqué l'apôtre Paul dans ses lettres, notamment la lettre aux Romains (ch 7-8), dans laquelle il explique comment lui-même a appris à vaincre grâce à Jésus-Christ : " Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'esprit; Parce que la loi de l'Esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m'a libéré de la loi du péché et de la mort." (Romains 8.1-2, version Osterwald).

C'est une épreuve difficile, mais Jésus adresse une belle promesse à tous ceux qui gardent fidèlement la Parole de Dieu en veillant et en priant : "Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi de l'heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre." (Apocalypse 3.10)
Ecrit par alberto, a 01:26 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Jeudi (16/08/18)
As-tu un coeur d'enfant ?
Pour recevoir les choses de Dieu, il faut un coeur d'enfant. Donc n'envie pas les savants, les érudits, ceux qui ont fait sciences Po, ou je ne sais…
 
Crois simplement à la bonne nouvelle de Jésus-Christ, mort et ressuscité pour que nous vivions par la foi en Lui. Crois ce qu'il dit de nous, que nous sommes tous pécheurs (Romains 3.23). Crois qu'il a porté en son corps sur la croix, selon qu'il est écrit dans la Bible, tous nos péchés, toutes nos infirmités, et toutes nos maladies (Matthieu 8,17 ; 1 Pierre 2.24).

Ainsi, repens-toi de tes péchés en considérant Celui qui a donné sa vie en sacrifice pour toi (et pour moi) sur la croix ! Il l'a fait dans une grande souffrance et avec de grands cris ! "Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." (Jean 3.16)

Ainsi, par la foi en Christ, en comprenant que le Fils de Dieu, parfaitement saint, a pris sur lui le châtiment qui m'étais destiné, tu vas naître de nouveau et tu seras sauvé(e) du jugement dernier. Tu pourras commencer une toute nouvelle vie en acceptant Jésus comme Seigneur de ta vie. Si tu écoutes sa Parole (celle que tu liras dans la Bible), tu grandiras chaque jour grâce au Saint-Esprit qu'il te donnera, et si tu obéis fidèlement à sa Parole en la méditant et en la gardant dans le coeur, alors il te rendra semblable à lui, selon ce qui est écrit : "Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l'image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères." (Romains 8.29)
Ecrit par alberto, a 00:58 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Mercredi (01/08/18)
Et si le "Bataclan" était le fruit d'un complot et le terrorisme islamiste du terrorisme d’État ?
Et si le "Bataclan" était le fruit d'un complot et le terrorisme islamiste du terrorisme d’État ?
https://youtu.be/8a3e3v0n9qk


Très bonne explication ! De même que le royaume de Dieu est un monde dans le monde, le royaume de Satan est un monde dans le monde.

"On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous" (Luc 17.21). C'est la vérité.

Satan copie sur Dieu, ainsi le royaume de Satan est aussi au milieu de nous. C'est le mensonge.

"Nous (chrétiens) savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin." (1 Jean 5.19)

Mais, les non-chrétiens ne le savent pas ! L'explication intellectuelle de cette réalité ne suffira pas pour apporter l'éclairage nécessaire à l'esprit.

Seule la connaissance du Christ, par la foi appuyée sur la Bible, permet de discerner ce qui se passe dans le monde, à la fois le plan de Dieu, mais aussi le plan de Satan qui, nous le savons, (du moins les chrétiens), a déjà échoué depuis la crucifixion et la résurrection du Seigneur Jésus-Christ, prouvant ainsi que le plan de Dieu est glorieux !

Mais, tout le monde ne reçoit pas "la lumière venue dans le monde pour éclairer tout homme" (Jean 1.9), c'est pourquoi l'identité réelle du Christ n'est pas connue de tous. Un jour, Jésus qui est lui-même la lumière du monde venue pour éclairer tout homme et qui vivait avec ses disciples, les éprouva par une question :

"Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis?
 Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.
 Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux."
(Matthieu 16.15.17)

C'est ainsi que Dieu se révèle, il ne s'explique pas. 
C'est par révélation que nous connaissons Jésus-Christ, par sa Parole qui est vérité et vie, et par l'Esprit-Saint qui nous est donné d'en-haut. "L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu." (Romains 8.16)


Ecrit par alberto, a 11:00 dans la rubrique Dire Dieu.
Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Articles suivants


Version  XML  - Cette page est peut-être encore valide XHTML1.1 et CSS sans tableaux.


Ce site est référencé sur le
Top Chrétien Francophone